Publicité

QUESTION D'ACTU

A échelle nationale et européenne

Sécurité alimentaire : les contrôles doivent être renforcés

La France peut faire mieux en terme de surveillance sanitaire alimentaire et en terme de transparence vis-à-vis du public, d'après un rapport remis ce lundi au gouvernement. 

Sécurité alimentaire : les contrôles doivent être renforcés SPIEGL/PHOTOWEB/SIPA

  • Publié 12.12.2014 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les alertes sur les aliments contaminés par des bactéries et retirés de la vente se suivent et se ressemblent. Ces informations inquiètent le grand public mais sont-ils le reflet d'une sécurité sanitaire des aliments défaillante ? Un rapport rendu lundi 8 décembre à la ministre de la Santé Marisol Touraine et au ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll permet de répondre à cette question.

Contamination de produits d’origine végétale
Realisé par Marion Guillou, présidente d'Agreenium et Christian Babusiaux, président de chambre à la Cour des comptes, le rapport se veut pourtant rassurant. En effet, d’après les études publiées sur la décennie 2000-2010, la tendance observée est à une diminution sensible des diverses pathologies provoquées par les bactéries (salmonella, e-coli). Mais les produits d’origine animale ne sont pas les seuls dont il faut se méfier : en effet, les experts évoquent des épisodes récents de contamination de produits d’origine végétale telles que l’affaire des graines germées ou des betteraves. De plus, ces derniers n’excluent pas l’hypothèse d’un retour à la hausse des contaminations, y compris pour les produits d'origine animale. 

Emergence de nouveaux risques chimiques
Les substances chimiques susceptibles d’être retrouvées dans les aliments soulèvent également des inquiétudes. En effet, comme le soulignent les experts, « si les effets du plomb et des sulfites sur la santé humaine sont connus depuis longtemps, d’autres sont moins certains et moins bien cernés ». Eléments polluants environnementaux, substances chimiques utilisées pour la production des denrées... la liste est longue. Les poissons sont aujourd’hui le produit alimentaire présentant le plus souvent des taux importants de produits chimiques.


Renforcement de la surveillance européenne
C’est dans ce contexte que les experts soulignent la nécessité d’améliorer et de renforcer le système européen de sécurité alimentaire qui ne serait d’après les experts, ni « entièrement achevé » ni « totalement transparent ». D'autant que les effectifs de contrôle ont fortement diminué entre 2007 et 2012. Les suites données aux contrôles s'en ressentent : le nombre de procès-verbaux dressés par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a du coup chuté de 20%. Cependant, les auteurs du rapport précisent que les effectifs de contrôle ont commencé à être renforcés depuis cette date.

Pour améliorer la sécurité alimentaire, le rapport évoque donc une meilleure mutualisation des connaissances et de l’expertise entre les Agences nationales et l’Autorité européenne de sécurité des aliments (ESA) qui opère un travail efficace de veille et d’évaluation scientifique mais qui ne peut pas tout assurer toute seule. « C’est aujourd’hui un véritable réseau européen qui serait nécessaire », affirment les experts. 


Améliorer la communication
L’autre enjeu majeur se situe dans la communication et la transparence vis-à-vis du public. En effet, le rapport fait mention d’une méfiance généralisée des consommateurs, suite aux nombreux scandales sanitaires qui ont frappé le secteur alimentaire au cours de ces dernières décennies. Pour y remédier, le gouvernement prévoit entre autres de renforcer les lois qui visent à obliger les professionnels à fournir des informations précises sur les produits qu’ils vendent. Les auteurs du rapport préconisent par ailleurs d’expérimenter l’affichage de la composition des produits alimentaires dans les points de vente et les restaurants. Une technique adoptée depuis peu aux Etats-Unis. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité