Publicité

QUESTION D'ACTU

Prix James Dyson

James Roberts : sa couveuse "low cost" pourrait sauver des milliers de vie

Baptisée "MOM", cette couveuse pliable et peu chère veut mettre fin aux décès d'enfants prématurés dans les pays pauvres. Son concepteur a 23 ans.

James Roberts : sa couveuse \ Capture d'écran : site www.jamesdysonaward.org/fr/projects/mom/

  • Publié 07.11.2014 à 12h32
  • |
  • |
  • |
  • |


L'invention de James Roberts pourrait bien sauver la vie à de nombreux enfants prématurés dans le monde ! Ce jeune anglais de 23 ans, étudiant à l’Université de Loughborough (Leicestershire) est en effet le concepteur du projet MOM qui lui a permis de remporter le prix James Dyson 2014, du nom du célèbre inventeur de l’aspirateur sans sac,
Grâce à la belle somme de 37 500 dollars qu'il a touchée, le jeune ingénieur pourra développer son projet de « couveuse gonflable ».

Une couveuse 90% moins chère que les modèles standards
Le prototype d’ores et déjà primé est en fait une couveuse qui présente exactement les mêmes caractéristiques techniques que les couveuses actuelles, qui coûtent environ 40 000 €. La production et l’envoi par courrier de MOM ont quant à eux un coût total de 320 €. Comment ? La couveuse se plie pour être facilement envoyée par la Poste, et a une batterie pouvant tenir 24h, en cas de coupure de courant.
Par ailleurs, la température de l’appareil est indiquée sur un écran, ainsi que l’humidité, qui peut être modifiée selon l’état du nouveau-né. Une alarme a été prévue pour informer le personnel de tout changement de température du bébé.
Et en cas de jaunisse, un système de photothérapie pliant s’ajoute à la couveuse.

Un soir devant la télé
Mais comment James Roberts a-t-il eu cette idée géniale ? « J’ai eu l’idée de développer MOM un soir, devant ma télévision, après avoir vu un reportage sur la naissance d’enfants prématurés dans les camps de réfugiés » a confié le jeune homme aux médias britanniques.
« J’ai eu du mal à me mettre au travail, j’avais mille idées à la minute mais aucune d’entre elles n’était viable ». Il raconte qu’il a dû vendre sa voiture pour créer son premier prototype.
Et à présent que son projet a été distingué par le jury du prix James Dyson, le jeune ingénieur a maintenant un rêve. Celui de « rencontrer un jour un enfant  sauvé grâce à sa couveuse. J’aurais alors la preuve que mon invention a vraiment été utile », espère-t-il avec enthousiaste. Il espère pouvoir lancer la production de MOM dans les années à venir.

Pour rappel, chaque année, quinze millions de bébés naissent prématurément (un sur dix), selon l’Organisation Mondiale de la Santé (1). Et 75 % de ceux qui en meurent pourraient être sauvés, grâce à des traitements peu coûteux. Résultat, plus de 27 500 nouveaux nés meurent tous les ans faute de n’avoir pas été suffisamment, ou pas du tout, placés dans une couveuse.  


Source : vidéo YouTube

(1) Rapport de l’OMS rédigé en 2012 par plus de 100 spécialistes d'agences de l’ONU et d'universités.


Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité