Publicité

QUESTION D'ACTU

Analyse vidéo

Virus : éternuer dans un avion expose tous les passagers

Selon une simulation, ce sont les passagers de droite et de gauche qui sont les plus touchés quand une personne grippée éternue dans un avion.

Virus : éternuer dans un avion expose tous les passagers Capture d'écran ANSYS

  • Publié 06.11.2014 à 15h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans un avion, l’environnement confiné et la soufflerie de la climatisation font des passagers la cible sans défense des virus. Une vidéo d’ANSYS, une entreprise spécialisée dans les simulations de précision, montre ce qui se passe quand quelqu’un éternue dans un avion. Et les résultats sont assez alarmants. Tout d’abord ce sont des centaines de particules qui sont propulsés dans l’air, représentées dans la vidéo par un nuage de toutes les couleurs, et qui survole la tête du passager malade. Les courants d’air de l’avion font alors se disperser les particules : celles-ci touchent en priorité les voisins de gauche et de droite de « l’éternueur » à la fois au niveau de son rang mais aussi le rang derrière lui.

Finalement, les particules se dispersent dans tout l’habitacle, contaminant potentiellement tous les passagers de l'avion.

Vidéo d'ANSYS montrant la dispersion des particules après un éternuement

« Les particules sont entraînées par les courants d'air de l’avion et transportées dans toute la cabine. Elles se propagent même assez loin », explique Robert Harwood, directeur des branches aérospatiale et industrie de défense chez ANSYS, dans Popular Science. Une étude du Massachussets Institute of Technology, publiée en avril dernier 2014, révélait déjà que les particules infectieuses, portées par un nuage, étaient projetées 200 fois plus loin qu'on ne le pensait.

Alors que le ministère de la Santé a lancé il y a quelques semaines sa campagne annuelle pour promouvoir le vaccin contre la grippe, cette vidéo montre à quel point les compagnies aériennes doivent encore améliorer leur système d’aération afin d’éviter que les avions soient des propagateurs de virus. Selon les ingénieurs d’ANSYS, la simulation représenterait aussi bien le comportement du virus de la grippe, que celui d’autres maladies comme la méningite et la tuberculose.

Il est cependant important de noter que cette animation ne fonctionne pas pour Ebola, puisque le virus ne se propage pas dans l’air.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité