Publicité

QUESTION D'ACTU

10 millions de personnes ciblées

Grippe : les bonnes raisons pour se faire vacciner

La campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière démarre ce jeudi 16 octobre. Le point sur le dispositif mis en place et les modalités pratiques.

 Grippe : les bonnes raisons pour se faire vacciner Rogelio V. Solis/AP/SIPA

  • Publié 16.10.2014 à 19h11
  • |
  • |
  • |
  • |


La campagne de vaccination contre la grippe a démarré ce 16 octobre. Comme chaque année, l’Etat veut convaincre les « personnes les plus vulnérables » de se faire vacciner, et tente de combattre le rejet d’une partie de la population envers ce vaccin.

« Le recours à la vaccination est en baisse depuis plusieurs années, même chez les sujets âgés, déplore l’Assurance Maladie sur son site Internet. Il est essentiel de redonner confiance en la vaccination ». De fait, l’an dernier, la grippe a été responsable de 800 hospitalisations en réanimation. Le virus tue environ 400 personnes par an, selon l’Assurance Maladie.

Alors, pour motiver les personnes concernées, cette année, les autorités ont baptisé la campagne : « La grippe, ce n’est pas rien, alors je fais le vaccin ». Elle se terminera le 31 janvier 2015.

Les populations sensibles 
Comme l’an dernier, l’Assurance Maladie invitera plus de 10 millions de personnes à bénéficier gratuitement du vaccin. Les bons de prise en charge ont été envoyés par courrier depuis la fin septembre. Voici la liste de la population ciblée :
- les personnes âgées de 65 ans et plus
- les personnes souffrant de certaines affections de longue durée
- les personnes souffrant d’asthme ou de BPCO
- l’entourage familial des nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque grave
- les femmes enceintes
- les personnes obèses ayant un IMC supérieur ou égal à 40 kilo/m2
- les personnes atteintes d’une hépatopathie chronique avec ou sans cirrhose.
- Les professionnels de santé libéraux en contact régulier et prolongé avec des sujets à risque de grippe sévère

Les personnes, qui ont déjà été vaccinées au cours des 3 dernières années dans le cadre d'une campagne de l'Assurance Maladie, reçoivent un bon de prise en charge spécifique intitulé « Vous avez déjà été vacciné(e) contre la grippe », leur permettant de retirer le vaccin chez le pharmacien et de se faire vacciner par une infirmière sans prescription préalable de leur médecin.

Si vous ne faites pas partie de cette population à risque, vous pouvez tout de même vous faire vacciner. L'injection sera alors remboursée à 70% lors d'une consultation chez le médecin, et à 60% si c'est un infirmier qui vous vaccine sur prescription médicale.

Même si vous avez été vacciné l'année précédente, vous devez vous faire piquer de nouveau, car les souches du virus de la grippe changent d'une année à l'autre.

Quels vaccins sont pris en charge ?
Cette année, l’Assurance Maladie prend en charge 5 vaccins. Voici la liste.



Quels sont les taux d’efficacité ?
C’est le point de discorde. De nombreuses études ont montré que le vaccin antigrippal n'assure pas une protection complète. Son efficacité s’établit entre 65 % et 75 % en moyenne. Mais cela n’enlève rien à son intérêt, selon les médecins. Le vaccin réduit malgré tout les risques de complications graves, ou même de décès.

Enfin, concernant les risques liés à la vaccination, il faut retenir que les injections sont fabriquées à partir de virus inactivés. Les vaccins disponibles ne peuvent donc pas inoculer la maladie. En revanche, ils peuvent entraîner des effets indésirables chez 5 à 10 % de la population (fièvre, douleurs articulaires ou musculaires).

Une foire aux questions est disponible sur le site Internet du ministère de la Santé.

Et les autres vaccins ? Petit rappel, avec un tableau de l'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé (INPES)



Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité