Publicité

MIEUX VIVRE

New England Journal of Medicine

Grippe : vacciner la femme enceinte protège aussi son enfant

La vaccination contre la grippe est efficace chez les femmes enceintes, selon une étude. Celle-ci protégerait aussi l'enfant jusqu'à six mois.

Grippe : vacciner la femme enceinte protège aussi son enfant NICOLAS MESSYASZ/SIPA

  • Publié 09.09.2014 à 19h01
  • |
  • |
  • |
  • |


On manquait jusqu’ici d’études solides sur l’efficacité de la vaccination contre la grippe pendant la grossesse. Une étude, parue il y a quelques jours, dans le New England Journal of Medicine, montre que l’efficacité du vaccin est bonne. Elle a été menée en Afrique du Sud chez plus de 2 000 femmes enceintes et près de 200 femmes enceintes aussi et porteuses du HIV.

Une protection de 50 % chez la femme enceinte
L'efficacité atteint 50 % dans le premier groupe de femmes et même 70 % dans le second. « Cette étude fournit de nouvelles preuves concernant les avantages qu'obtiennent ces femmes en se faisant vacciner », explique le Dr Shabir Madhi du National de l'Institute of Communicable Diseases (NICD), principal auteur de l'étude. Cela « même si une femme est séropositive ».
Et ces résultats sont loins d'être anodins puisque on sait aujourd'hui que les femmes enceintes qui attrapent la grippe sont plus à risque d'hospitalisation et même de mort, par rapport aux autres. Plus intéressant encore, les enfants de ces femmes étaient eux aussi protégés contre la grippe.

Un protection jusqu'aux six mois de l'enfant
Après vaccination, les enfants ont ainsi présenté des taux d’efficacité de près de 50 %, cela jusqu'à l'âge de six mois. Une conclusion importante, d'après Shabir Madhi, car, à l'heure actuelle, les nourrissons de moins de six mois ne sont pas vaccinés contre la grippe. « Or, nous savons que leur risque d'hospitalisation pour grippe est 35 fois plus élevé que chez les adultes », a-t-il rajouté.
Le spécialiste rappelle d'ailleurs que « chaque année, la grippe cause jusqu'à 196 000 décès d'enfants de moins de 5 ans, avec une grande proportion de ces décès qui interviennent lors des six premiers mois de la vie de l'enfant. »

Par ailleurs, autre aspect important de l'étude, il n'y a pas eu d'effets secondaires importants rapportés chez les enfants ou chez les femmes enceintes après la vaccination. Quelques légères réactions cutanées ou des démangeaisons ont été signalées.

En conclusion, les auteurs de cette étude soutiennent que leurs résultats sont un soutien de plus aux dernières recommandations de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). En 2013, l'OMS avait indiqué qu'il fallait donner la priorité aux femmes enceintes lors des campagnes de vaccination antigrippale, surtout dans les pays à faible revenus. 




 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité