Publicité

QUESTION D'ACTU

En Inde

Un homme se fait retirer un criquet vivant de l'oreille

Un Indien atteint d'une démangeaison à l'oreille s'est rendu à l'hôpital. Les médecins ont trouvé et retiré un criquet qui s'était abrité dans son conduit auditif. 

Un homme se fait retirer un criquet vivant de l'oreille Sojka Libor/AP/SIPA

  • Publié 13.10.2014 à 11h47
  • |
  • |
  • |
  • |


On dit que nos oreilles sifflent lorsqu’une personne parle de nous en de mauvais termes. Mais dans le cas de cet Indien dont la vidéo fait le buzz sur Internet depuis quelque jours, ce n’était pas des paroles médisantes mais le chant d’un criquet qui faisait siffler ses oreilles. En effet, un insecte a trouvé refuge dans son conduit auditif. Des médecins ont réussi à l’extraire. 


Un refuge pour l’insecte
Pris de démangeaisons au niveau de l’oreille depuis plusieurs jours, un Indien, dont on ignore l’identité, décide de se rendre chez son médecin. Ce dernier se retrouve confronté à une situation quelque peu insolite. Il découvre en effet qu’un insecte s’est logé dans l’oreille de son patient. Le praticien décide alors de transférer son patient au Centre de recherche de la zone Sud de Villupran (Inde.) Il se munit de pinces et d’une caméra et parvient à extraire la bête. Une intervention qui n’est pas sans risque puisque l’utilisation de la pince aurait pu enfoncer davantage le criquet et endommager le tympan du patient. Autre fait surprenant : le criquet a survécu à l’opération. Selon l’expert britannique Michael Sweet cité par le Daily Star, « le criquet se serait caché en attendant que la nuit arrive. » Ce dernier pense que le criquet serait sorti naturellement de l’oreille à la tombée de la nuit.

 

Cette anecdote n’est pas un cas isolé
Ce n’est pas la première fois qu’une telle histoire arrive : en janvier dernier, un jeune homme australien a été victime de l’invasion d’un cafard dans son oreille. Tout comme le jeune Indien, l’insecte est sorti grâce à des pinces et aux mains minutieuses des médecins. L’intervention a cependant pris plus de temps puisque de l’huile d’olive a d’abord été introduite dans le conduit auditif du patient, ce qui a eu pour effet d’enfoncer un peu plus le cafard. Les médecins sont finalement parvenus à l’extraire au bout d’une dizaine de minutes. Mais l’insecte n’a pas survécu à l’opération.

 

 

 

 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité