Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage auprès de 212 Français

Les ronflements gâchent les nuits de 7 Français sur 10

Une enquête demande aux Français ce qu’ils pensent du ronflement. Véritable fléau à leurs yeux, ils n’ont toujours pas trouvé de solution efficace pour en venir à bout.

Les ronflements gâchent les nuits de 7 Français sur 10 WIDMANN

  • Publié 25.07.2014 à 15h59
  • |
  • |
  • |
  • |


Tout le monde a déjà été importuné par les ronflements de son partenaire au moins une nuit dans sa vie. Sifflement, coup de pied… Rien n’y fait ! Environ 15 millions de Français ronflent chaque nuit, et cela peut provoquer des troubles du sommeil chez le compagnon du ronfleur. L’entreprise Oniris a réalisé une étude après de 212 personnes, afin de savoir ce que les habitants de l'Hexagone pensent réellement de ce problème.

 

Un fléau
Les Français souffrent réellement des ronflements : la moitié d’entre eux a déclaré partager sa vie avec une personne qui ronfle toutes les nuits. La situation semble être difficile, voire insoutenable, pour un grand nombre des sondés : ils sont 70 % à se considérer fatigués, deux tiers de mauvaise humeur. Un Français sur quatre estime que son couple en souffre. Ce qui explique peut-être le fait qu’une grande majorité d’entre eux surestime le nombre de ronfleurs en France. En effet, un tiers de la population estime qu'il y a 20 à 45 millions de ronfleurs dans l’Hexagone ; en réalité, le nombre de ronfleurs est compris entre 10 et 20 millions. Mais si les ronflements sont à ce point source de préoccupation pour les Français, c’est avant tout parce qu’ils n’ont pas trouvé de solution efficace pour remédier à ce problème.

 

Des solutions inefficaces
Siffler, pincer le gros doigt de pied, tousser… des tactiques bien connues, mais dont l’efficacité laisse à désirer. D’ailleurs, il faut bien reconnaître que même si elles marchaient, ces astuces ne sont tout de même pas pratiques, un peu violentes... et surtout fatigantes, puisqu’elles nécessitent de les répéter tout au long de la nuit. C’est la raison pour laquelle un grand nombre de ronfleurs décident de consulter un médecin. Mais que ce soit en pastilles, en sprays ou en bandelettes, presque tous (90 %) estiment que les traitements administrés sont inefficaces.

 

Les conclusions du sondage Oniris mettent le doigt sur un vrai problème de santé : 80 % des Français sondés ignorent que les ronflements sont causés en partie par une apnée du sommeil. Cette apnée, si elle n’est pas traitée, est associée à une risque cinq fois plus élevé de cancer, selon une étude parue en 2012 dans l'American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine. Il est également reconnu qu'une telle maladie du sommeil est liée à un risque accru de développer une maladie cardiovasculaire (hypertension, maladie cardiaque, AVC), un diabète ou encore une obésité.

A l’issue du sondage, les Français, désormais informés des risques représentés par l’apnée du sommeil, ont souhaité une diffusion plus large d’un test de dépistage (pharmacies, cabinets médicaux) et estiment qu’il serait judicieux de bénéficier d’un traitement immédiat disponible en pharmacie.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité