• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Aux Antilles

Chikungunya : Marisol Touraine soigne la prise en charge des patients

Alors que l'épidémie de Chikungunya sévit toujours en Guadeloupe et en Martinique, la ministre de la santé est arrivée hier dans les îles et a annoncé des mesures d'urgence.

Chikungunya : Marisol Touraine soigne la prise en charge des patients Lemouton Stephane-POOL/SIPA

  • Publié le 17.07.2014 à 12h41
  • |
  • |
  • |
  • |


Une prise en charge à 100 % médicaments antidouleur et contre la fièvre, c'est la mesure que vient d'annoncer la ministre de la Santé. Arrivée en Guadeloupe hier, Marisol Touraine a présenté dans la soirée des mesures d’urgence pour faciliter la prise en charge et le congé maladie pendant l’épidémie. Les médicaments qui constituent le traitement contre le chikungunya seront remboursés sur présentation d’une ordonnance.


40% de congés maladies en plus

Autre problème pour les salariés affectés par le chikungunya : le délai de carence avant de toucher leurs indemnités journalières lorsqu’ils se mettent en congé maladie. La Caisse générale de Sécurité Sociale de la Guadeloupe a en effet enregistré 40% de congés maladie en plus depuis le début de l’épidémie, alors que 70% des travailleurs ne bénéficient pas d’accord avec leurs employeurs pour une prise en charge de ce délai, ce qui implique évidemment une perte de revenu importante pour ces personnes.

La ministre de la santé a donc décidé de supprimer les trois jours du délai de carence pour les arrêts de travail répétés, afin que ceux qui rechutent, comme c’est souvent le cas pour cette maladie, ne soient pas pénalisés.

Des mesures qui interviennent alors que la situation est de plus en plus critique dans les départements français d’outre-mer. Depuis le début de l’épidémie, le chikungunya a touché plus de 100 000 personnes, soit 10 % de la population, et tué plus de 30.

La Martinique concentre elle aussi une grande proportion des cas de chikungunya. Marisol Touraine devait s'y rendre aujourd'hui pour analyser la situation et évaluer la nécessité d'y adopter des mesures similaires.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité