• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Annonce d’Anne Hidalgo

Jardins sans tabac : la mairie de Paris lance l’expérimentation

La Ville de Paris va tenter d’interdire la cigarette dans un jardin public, a annoncé la maire Anne Hidalgo. Une décision cohérente avec la nouvelle politique anti-tabac de la Mairie.

Jardins sans tabac : la mairie de Paris lance l’expérimentation REX PICTURES/SIPA

  • Publié le 07.07.2014 à 13h03
  • |
  • |
  • |
  • |


350 tonnes de mégots chaque année… A quand les jardins sans cigarette dans Paris ? La maire Anne Hidalgo a annoncé « une expérimentation dans un jardin où on ferait de la pédagogie sur les addictions », lors de l’émission « Le Grand jury RLT/LCI/Le Figaro » ce 6 juillet.

 

La mesure n’est pas une interdiction au sens strict du terme, mais plutôt une incitation à éviter la cigarette dans ces espaces publics. Si l’expérience est concluante, elle pourrait être étendue à toute la ville. Cette suggestion se situe dans la droite ligne de la politique anti-tabac de la nouvelle maire, Anne Hidalgo. En effet, la nouvelle campagne de la Ville de Paris a pour slogan « Ecrase ton mégot, sois un héros. » Les initiatives se multiplient pour rendre les espaces publics moins enfumés. Par exemple, les plages de Provence (Nice, Cannes, Menton, La Ciotat) ou encore de Ouistreham (Calvados) n’acceptent plus la cigarette.

 

Melbourne, ville sans tabac

Dans le monde, d’autres municipalités tentent le pari de la ville sans tabac. A Melbourne (Australie), le quartier The Causeway est pionnier : piétons, clients installés en terrasse des bars ou restaurants, et travailleurs en extérieurs ne fument plus que dans des abris construits à cet effet. D’ici 2016, tous les espaces publics seront non-fumeurs, avec « un soutien massif de la population » selon le conseiller municipal Richard Foster, preuve supplémentaire de la sévérité australienne concernant le tabagisme. Le succès est au rendez-vous puisqu'entre 1950 et aujourd'hui, le taux de fumeurs est passé de la moitié de la population à 15 %.

 

L'exemple australien semble inspirer certaines villes californiennes (Belmont, Santa Monica, San Rafael) qui ont poussé l'interdit jusqu'au domicile. A Newy-York, les syndics sont également autorisés à prohiber le tabagisme dans les immeubles. Ces restrictions sont couronnées de succès si l’on en croit une étude parue dans Preventive Medicine, qui concluait que plus les lois anti-tabac étaient strictes, plus les fumeurs avaient de chance de s’arrêter.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité