Publicité

QUESTION D'ACTU

A Limerzel, en Bretagne

Désert médical : un faux JT pour recruter le médecin du village

En Bretagne, un village a réalisé un faux journal télévisé pour recruter son futur médecin généraliste. Sans praticien depuis des mois, les habitants ont opté pour une initiative originale et pleine d’humour.

Désert médical : un faux JT pour recruter le médecin du village Capture d'écran YouTube du JT (Quintesis/YLG Productions)

  • Publié 28.06.2014 à 08h38
  • |
  • |
  • |
  • |


1 300 habitants, un cabinet médical… et pas un médecin à l’horizon. Depuis le départ en retraite du Dr Plancke, la commune de Limerzel (Morbihan) se mobilise pour trouver un remplaçant au dernier professionnel de santé du village. Leur initiative est pour le moins originale : un court-métrage, diffusé sur Internet, pour recruter le successeur. Dans ce coin de Bretagne ce n’est pas « Recherche médecin désespérément » mais plutôt l’humour qui prime. Pour preuve, ce vrai-faux JT qui relate les mésaventures des citoyens.

 

A la recherche du médecin parfait

« Stéthoscope célibataire recherche docteur aimant la vie et les rencontres. » S’appropriant les codes du speed dating, l’appel des Limerzelais se veut décalé et séduisant. Le 24 mai dernier, la mairie appelait ses concitoyens à participer au tournage du JT factice. Des journalistes improvisés y dressent le portrait flatteur d’un village situé dans « une région réputée pour son fort taux d'ensoleillement » et ses habitants souhaitent la bienvenue au futur médecin.

 

En plus de jouer les offices de tourisme, le JT décalé montre – non sans humour – les dégâts d’une vie sans médecin : le plâtrier se charge de poser attelles et plâtres, les sutures sont pratiquées avec les aiguilles à tricoter d’une grand-mère, le mécanicien, lui, se charge de ranimer les patients après un AVC. Et pour les maladies, Internet pose le diagnostic. Une situation, certes, exagérée, mais qui met en lumière le manque criant de praticien dans le village. Les journalistes d’un jour se font aussi agents immobiliers : un « cabinet flambant neuf » attend le futur médecin, et une infirmière libérale s’y est déjà installée depuis plusieurs mois. Y sont également appelés un kinésithérapeute et un dentiste. Mais le plus urgent : un médecin généraliste.

 

Regardez le vrai-faux JT de Limerzel :

 

Conçu et monté par l’agence Quintésis, avec le soutien de la Communauté de Communes du Pays de Questembert, le court-métrage est à présent diffusé massivement : sur les différentes plateformes vidéo, via des forums, les Conseils régionaux et national de l’Ordre des médecins… mais aussi directement envoyé par mail aux jeunes médecins diplômés ou aux médecins expérimentés (plus de 50 ans) qui travaillent en zone urbaine et pourraient souhaiter déménager. Une réussite puisqu’après sept jours de diffusion, deux professionnels se sont manifestés auprès de la mairie de Limerzel.

 

Une méthode qui a fait ses preuves

Pour inciter les médecins à s’installer en milieu rural, les initiatives se multiplient depuis peu. En octobre dernier, la Saône-et-Loire lançait installeunmedecin.com, un site revendiqué « potache » qui surfait sur la vague des sites de rencontre en ligne. Le Conseil général jouait aussi la carte de l’office de tourisme et s’adressait à un large panel de médecins éventuels : étudiants en médecine, médecins diplômés, collectivités. Lancé en octobre, le dispositif a rencontré un succès indéniable : en 2 mois, 4 bourses d’études ont été accordées et 7 stagiaires – dont un en kinésithérapie – ont reçu des aides à l’hébergement et aux déplacements. Les diplômés aussi ont tiré leur parti de cette campagne originale : 2 communes ont reçu des aides pour construire, réhabiliter ou étendre des locaux, 3 médecins généralistes ont bénéficié d’un chèque installation, et un syndicat a pu avoir recours à un cabinet de recrutement.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité