Publicité

QUESTION D'ACTU

Initiative de la Saône-et-Loire

Installeunmédecin.com, un site pour lutter contre les déserts médicaux

La Saône-et-Loire lance une initiative unique en son genre : Installe un médecin. Un site « potache » et des avantages financiers : tout est bon pour attirer de nouveaux médecins.

Installeunmédecin.com, un site pour lutter contre les déserts médicaux

  • Publié 11.10.2013 à 15h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans la lignée du site « Adopte un mec », la Saône-et-Loire met en place un site unique en son genre. Depuis le 8 octobre, le département propose le site installeunmedecin.com. L'objectif est de lutter contre la désertification médicale.

 

Un site « potache » pour attirer les médecins

Le département mise sur un site qu'il assume comme « potache » et sur les nouvelles technologies pour motiver les jeunes médecins : présence sur les réseaux sociaux, site Internet compatible sur tablettes et mobiles...  Le site internet comporte même un onglet "Saône-et-Loire" digne du plus bel office de tourisme. Il y fait la promotion de son réseau de transports et de ses bonnes connections avec les grandes villes. Il loue aussi ses réussites culturelles et ses projets « ambitieux. » Tout démontre le dynamisme du département et son énergie. Ludique et coloré, le site n'en oublie pas moins son objectif : montrer aux praticiens que la Saône-et-Loire met les moyens pour les attirer.

 

Le Conseil général fait feu de tout bois et propose trois volets : étudiants, médecins diplômés, collectivités. Aux communes, le Conseil de Saône-et-Loire propose d'aider au recrutement en finançant des cabinets. Côtés facultés de médecine, un appel du pied est fait aux étudiants. 1000€ mensuels de bourse sont attribués aux étudiants de 3e cycle sous promesse d'installation d'un cabinet dans le département pendant 3 ans. Mais ce sont les médecins diplômés qui ont le plus à gagner avec ce partenariat. Le Conseil général participe au financement et aux frais de déplacement. Un chèque d'installation prend en charge 50% de la somme, avec un plafond de 5000€.

 

Un département peu à peu abandonné par les médecins libéraux

La Saône-et-Loire met donc le paquet pour attirer des médecins car le département se désertifie progressivement. Depuis 2009, le département a perdu 24 médecins, soit presque 4% de sa population médicale. On compte actuellement 88 médecins pour 100 000 habitants. C'est largement en-dessous la moyenne nationale. L'âge moyen d'un médecin est de 52 ans, mais plus d'un quart d'entre eux dépasse 60 ans.

 

Cette dégradation préoccupe le Conseil général, qui encourage l'installation et l'épanouissement de ses médecins. A moyen terme, le département souhaite favoriser le salariat des praticiens, à l'image de l'intiative de Domats (Yonne) qui vient d'ouvrir un centre de santé faute de pouvoir recruter des médecins libéraux. Dans la durée, le télémédecine devrait aussi être développée dans les zones les plus isolées de Saône-et-Loire. Reste que cette initiative originale et moderne pourrait bien inspirer d'autres déserts médicaux.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité