Publicité

QUESTION D'ACTU

Le virus a tué 126 personnes dans le monde

Coronavirus : réunion d'urgence à l'OMS

La dernière réunion de ce type avait eu lieu en décembre 2013.

Coronavirus : réunion d'urgence à l'OMS Amr Nabil/AP/SIPA

  • Publié 10.05.2014 à 11h43
  • |
  • |
  • |
  • |


La situation devient préoccupante. Alors que de nouveaux cas de Coronavirus Mers (Syndrome respiratoire du Moyen Orient) ont été détectés dernièrement en Arabie saoudite et au Liban, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé de tenir à nouveau une réunion d'urgence : "Mardi le comité d'urgence aura une réunion sur le coronavirus Mers", a déclaré un porte-parole de l'OMS, Tarik Jasarevic, lors d'un point presse à Genève. "Ils se sont déjà réunis 4 fois" depuis le début de la crise, et avaient convenu de se revoir. La dernière réunion de ce type avait eu lieu en décembre 2013.

Cette annonce a lieu alors qu’un premier cas de coronavirus a été détecté au Liban. « Jeudi après-midi, un patient a été diagnostiqué comme atteint du coronavirus Mers alors qu'il était soigné dans un hôpital », a déclaré le ministre de la Santé. Il a précisé que l’état de santé du patient s’est amélioré et qu’il a pu quitter l’hôpital.

Selon le dernier bilan de l'OMS publié mercredi (lien en anglais), depuis septembre 2012, 489 cas de coronavirus Mers ont été confirmés dans le monde, dont 126 décès.

Des cas d'infection ont été recensés dans plusieurs pays, dont la Jordanie, l'Egypte, le Liban ou encore les Etats-Unis, mais la majorité des personnes touchées avaient voyagé ou travaillé en Arabie saoudite récemment. Toujours selon l'OMS, 406 cas ont été détetés dans ce pays, et 101 personnes sont mortes du coronavirus.

D’ailleurs les autorités françaises ont décidé de réagir : le site français du ministère des Affaires étrangères déconseille ainsi « aux personnes âgées, à celles souffrant de maladie chronique, aux femmes enceintes et aux enfants, d'effectuer le petit pèlerinage (oumra) et le grand pèlerinage (hadj) à La Mecque cette année » afin d’éviter de propager le virus.

Le coronavirus est un “cousin” du Sras, plus dangereux mais moins contagieux, avec un taux de mortalité de 65% contre 8% pour le Sras. Un patient qui en est la victime souffre d’une infection pulmonaire, de fièvre, de toux et de grosses difficultés respiratoires. La seule différence est que le Mers entraîne aussi une insuffisance rénale aiguë. Selon plusieurs études, la propagation de ce virus est causée par les dromadaires.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité