Publicité

QUESTION D'ACTU

Premiers cas en juin 2012

Le coronavirus MERS a fait plus de 100 morts

Le nombre de décès en Arabie Saoudite vient de dépasser la barre des 100. Au total, 339 cas de contaminations ont été enregistrés depuis le début de l’épidémie.  

Le coronavirus MERS a fait plus de 100 morts Amr Nabil/AP/SIPA

  • Publié 28.04.2014 à 17h52
  • |
  • |
  • |
  • |


On ne sait toujours pas à quoi il est dû, ni comment le traiter, mais le coronavirus MERS (Miiddle East respiratory syndrome) continue de se propager. En Arabie Saoudite, la barre des 100 décès vient d’être dépassée. Ils sont survenus principalement à Jeddah, Riyadh, mais aussi à La Mecque. Retour sur une épidémie qui inquiète.

Les premiers cas d’infection par coronavirus sont apparus en juin 2012 en Arabie Saoudite, dans la province orientale du royaume. Le virus entraîne une infection des poumons avec de la fièvre, une toux, et des difficultés respiratoires. Ce virus est proche du syndrome respiratoire aigu sévère (Sras), mais son taux de mortalité est bien supérieur, de l’ordre de 65 % contre 8 % pour son "cousin".

39 morts en un mois
En avril dernier, le nombre de victimes a subitement augmenté, avec 39 morts en un seul mois. Depuis le début de l’épidémie, des cas ont été identifiées dans 12 autres pays : les Emirats arabes unis, le Qatar, la Jordanie, l’Oman, la Grèce, l’Egypte, le Royaume-Uni, la Tunisie, l’Italie, le Koweit et la France. Il y a près d’un an en effet, le coronavirus faisait une victime française au CHRU de Lille. Il s’agissait d’un homme de 65 ans qui revenait de Dubaï.
A Jeddah, en Arabie Saoduite, le virus provoque un début de panique. Les stocks de masque sont épuisés et certains habitants hésitent à envoyer leurs enfants à l’école. Il faut dire qu’il n’y a, à l’heure actuelle, aucun traitement disponible. Quant au ministre de la Santé, Abdallah al-Rabiah a été relevé de ses fonctions il y a une semaine.

L’origine de la transmission reste toujours mystérieuse. Les scientifiques ont d’abord pensé que le réservoir viral était des chauve-souris. Puis une étude parue en février dernier affirmait que le coronavirus pouvait être transmis par les dromadaires. Mais selon les autorités saoudiennes, il est encore trop tôt pour établir un lien direct entre le coronavirus et le chameau. Une transmission interhumaine est également suspectée.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité