Publicité

QUESTION D'ACTU

Fièvre hémorragique

Virus Ebola : les premiers patients guéris rentrent chez eux

Ebola n’a pas fait que tuer : les patients qui ont survécu au virus ont pu quitter les centres de prise en charge de la capitale guinéenne, Conakry, annonce Médecins sans Frontières (MSF).

Virus Ebola : les premiers patients guéris rentrent chez eux Rose, 18 ans, à droite, est officiellement guérie d'Ebola (Amandine Colin/MSF)

  • Publié 09.04.2014 à 18h57
  • |
  • |
  • |
  • |


Les premiers patients qui ont survécu au virus Ebola ont pu quitter les centres de prise en charge. Médecins sans Frontières (MSF) annonce cette « bonne nouvelle » ce 9 avril alors que la crise fait rage. « Toute l’équipe était vraiment émue », témoigne l’un des médecins qui travaille à la capitale guinéenne, Conakry.

 

La première patiente à avoir quitter la clinique de Guéckédou, qui accueille les cas d’Ebola, n’est âgée que de 18 ans. Rose (en photo) prouve que, si le virus est mortel dans la plupart des cas, il est aussi possible d’y survivre. Cette forme de fièvre hémorragique ne peut être ni traitée ni prévenue. En revanche, un soin régulier des patients optimise leurs chances de survie : traitement pour les infections secondaires, hydratation régulière, placement dans « des structures de santé adéquates », voilà les mesures qui ont permis à Rose de survivre.

 

La souche d’Ebola qui circule en Afrique occidentale a fait 111 morts. Cette épidémie de fièvre hémorragique est partie de Guinée et s’est étendue progressivement aux Liberia, Sierra Leone et Mali voisins. « Nous sommes confrontés à une épidémie d’une ampleur encore jamais vue par la répartition du nombre de cas sur le territoire », a déclaré Mariano Lugli, coordinateur de MSF à Conakry. Sa virulence inquiète l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui évoque l’une des « plus effrayantes » depuis la découverte du virus. Les Etats voisins sont aussi sur le pied de guerre, et les contrôles des voyageurs s'effectuent jusqu'en France. Et pour cause : ce virus Ebola appartiendrait, selon RFI, à la souche « Zaïre », qui tue de 60 à 90% de ses victimes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité