Publicité

QUESTION D'ACTU

D’après le Réseau National de Surveillance Aérobiologique

Allergies : attention aux pollens de bouleau cette semaine

Selon le dernier bulletin du Réseau National de Surveillance Aerobiologique, les pollens de bouleau sont désormais les plus présents et les plus virulents pour les personnes allergiques.  

Allergies : attention aux pollens de bouleau cette semaine  SALOM-GOMIS SEBASTIEN/SIPA

  • Publié 08.04.2014 à 19h12
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que de nombreux Français sont déjà victimes du « rhume des foins » depuis plusieurs semaines, celle qui vient de débuter ne devrait pas leur permettre de ranger leurs mouchoirs au placard. En effet d’après le dernier bulletin du Réseau National de Surveillance Aerobiologique (RNSA) publié vendredi et valable jusqu’au 11 avril, le risque allergique est toujours présent. Même si l’ennemi numéro 1 semble avoir changé. En effet, désormais les pollens de cyprès n'occupent plus le devant de la scène dans l’hexagone, ce sont maintenant les pollens de bouleau, plus virulents malheureusement, qui devraient chatouiller dangereusement les narines des personnes victimes d’allergies respiratoires.

 

Un risque allergique très élevé de Rennes à Lyon

Ainsi, d’après les spécialistes qui surveillent la dispersion des pollens en France et définissent les niveaux de risque allergique en fonction des différentes régions, les pollens de bouleau s'imposent cette semaine sur un large quart Nord-Est du territoire. Selon eux, le risque allergique est donc élevé à très élevé de Rennes à Lyon, moyen de la Bretagne au Nord de l'Aquitaine, jusqu'à la Loire et très faible à faible sur le reste du territoire.
 En revanche, saule, frêne, peuplier, charme, cyprès provoqueront un risque très faible à faible voire localement moyen pour les pollens de charme en Franche-Comté.
Par ailleurs, les pollens de platane semblent prendre de plus en plus d’importance dans l’air ambiant et seront présents sur les 3/4 de la France avec un risque moyen à élevé voire localement très élevé sur la zone méditerranéenne et la Gironde et très faible à faible ailleurs.


 

Un démarrage fort des pollens de graminées vers le 16 avril

D’après le bulletin du RNSA, les pollens de chêne commencent à apparaître dans l’Hexagone, avec un risque pour l'instant très faible à faible sur les côtes du Sud et du Sud-Ouest.
 De leur côté, au grand dam des allergiques, les pollens de graminées s'installent doucement dans l’air, sur une grande partie du territoire. Selon l’un des modèles prévisionnels de RNSA, le démarrage en fanfare des allergies aux pollens de graminées devrait se situer aux alentours du 16 avril. Cependant, d’après les experts, les passages pluvieux prévus pour cette semaine devraient apporter un certain répit aux allergiques.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité