Publicité

QUESTION D'ACTU

Rapport de médecins américains

Injections anti-rides : des ophtalmos alertent contre le risque de cécité

Les produits qui servent à combler les rides ne sont pas sans danger, alertent des dermatos américains. Injectés autour des yeux, ils peuvent causer dans un petit nombre de cas une cécité permanente. 

Injections anti-rides : des ophtalmos alertent contre le risque de cécité DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 09.03.2014 à 12h51
  • |
  • |
  • |
  • |


A vouloir éviter les pattes d’oie, certains risques d’en perdre la vue. Une équipe d’ophtalmologues américains rappelle les dangers des injections autour des yeux de Botox et autres produits anti-rides. Ils ont publié ce 6 mars dans le JAMA Ophtalmology un rapport qui incite à la prudence.

 

Un risque de complication sous-estimé

Trois cas « d’occlusion de l’artère rétinienne centrale causée par des produits de comblement » sont rapportés par les auteurs du rapport. Une patiente quadragénaire a perdu la vue de l’œil droit après une injection de collagène bovin et d’un autre produit pour estomper les rides du front. Un autre patient, d’une trentaine d’années, ne voit plus de l’œil gauche depuis une injection d’acide hyaluronique. Sa rétine n’est plus irriguée en sang. Une sexagénaire a, quant à elle, été victime d'une perte de vision sérieuse. Elle avait choisi de se faire injecter de la graisse à la racine des cheveux.

 

Ce type de complication est très rare, souligne le Dr Michelle Carle, auteur principal du rapport. Mais le risque est particulièrement élevé lorsque les injections sont proches de l’œil. En effet, il est possible que le produit « entre dans l’artère rétinienne centrale (…) et intègre les tissus rétiniens, ce qui peut entraîner une perte de vision sérieuse et irréversible. »
Le plus souvent, les produits bloquent l’irrigation sanguine des tissus de l’œil, ce qui explique la cécité. Un risque bien réel qui devrait être pris en compte, selon les auteurs de l’étude : « Nous recommandons d’ajouter la cécité ou une perte de vision significative parmi les risques lorsque ces procédures sont évoquées avec les patients, parce que les conséquences sont dévastatrices », écrivent-ils.

 

Un manque de recul

Aux Etats-Unis, l’Autorité de sécurité alimentaire et sanitaire (FDA) interdit l’injection de produits de comblement dermique au niveau des yeux et du front. Mais les usages hors autorisation sont relativement courants, selon les auteurs du rapport. En France, les spécialités disponibles doivent répondre à différentes normes selon la zone où elles doivent être injectées. L’ensemble des produits injectables sont considérés comme relevant de la chirurgie. Seuls les spécialistes (dermatologues, chirurgiens plasticiens, de la face, du cou, chirurgiens maxillo-faciaux) formés peuvent les utiliser. Mais l’Agence de sécurité du médicament (ANSM) reconnaît un manque de recul pour évaluer les risques réels d’une telle pratique.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité