Publicité

QUESTION D'ACTU

Entérovirus-68

Une maladie proche de la polio émerge aux Etats-Unis

Cinq enfants ont été infectés par un virus proche de celui de la polio en Californie. Une maladie excessivement rare mais qui s’améliore rarement avec le traitement.

Une maladie proche de la polio émerge aux Etats-Unis Comme le poliovirus, l'entérovirus-68 paralyse souvent les membres (Gurinder Osan/AP/SIPA)

  • Publié 24.02.2014 à 12h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Un virus proche de celui de la polio émerge dans le monde. Au cours des 18 derniers mois, 20 cas suspectés ont été signalés dans le monde dont 5 en Californie. Un rapport d’enquête sera présenté à l’occasion du congrès annuel de l’Académie Américaine de Neurologie, qui se tiendra du 26 avril au 3 mai 2014.

Symptômes semblables à la polio
L’entérovirus-68, responsable de ce syndrome proche de la polio, a été identifié chez un groupe restreint de 5 enfants californiens. « Bien que le poliovirus ait été éradiqué de la grande partie du Globe, d’autres virus peuvent aussi toucher la colonne vertébrale, ce qui entraîne un syndrome proche de la polio. 

Au cours de la dernière décennie, de nouvelles souches de l’entérovirus ont été associées à des épidémies semblables à celles de polio en Asie et en Australie. Ces cinq nouveaux cas soulignent la possibilité qu’un syndrome semblable à la polio émerge en Californie », souligne le rapport d’enquête.

Une faible amélioration des symptômes
Les enfants ont souffert de paralysie de manière soudaine avec un pic deux jours après le déclenchement de la maladie. Leurs IRM ont toutes signalé une anomalie de la colonne vertébrale. Ils ont tous été vaccinés contre la polio. Leurs symptômes n’ont pas connu de réelle amélioration, malgré la mise en place d’un traitement très tôt après le diagnostic. 6 mois après l’infection, les patients souffraient toujours d’une faible fonction des membres touchés. L’analyse de deux d’entre eux s’est révélée positive à l’entérovirus-68. La cause de la maladie des trois autres n’a pas pu être identifiée. « Nous souhaitons insister sur le fait que ce syndrome est très, très rare », rappelle Keith Van Haren, auteur du rapport, qui incite tout de même à la vigilance. « Dès que les parents aperçoivent des signes de paralysie chez un enfant, il doit tout de suite l’emmener chez le médecin. »

La poliomyélite a presque disparu dans le monde mais reste endémique en Afghanistan, au Pakistan et au Nigeria. Dans un cas sur 200, elle aboutit à une paralysie. L’infection par entérovirus-68 est bien plus rare. Comme la polio, elle touche principalement des enfants. Mais les symptômes peuvent aller de la simple difficulté à bouger un membre à la faiblesse généralisée des quatre membres.  

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité