Publicité

QUESTION D'ACTU

Etats Unis

Grippe : des cas graves qui frappent surtout les jeunes adultes

Le virus de la grippe pandémique de 2009 a marqué la saison de grippe aux USA. Les cas graves ont été plus nombreux, notamment chez les 18-64 ans.  

Grippe : des cas graves qui frappent surtout les jeunes adultes SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 21.02.2014 à 13h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Cet hiver aux USA, les cas graves de grippe saisonnière, qui ont conduit à des hospitalisations voire à des décès, ont surtout concerné les adultes jeunes et d'âge moyen. 61 % des hospitalisations pour grippe (confirmée au laboratoire) concerne la tranche des 18 – 64 ans. Et la majorité des décès a eu lieu chez les 25 – 64 ans selon les dernières données des CDC, les instituts de veille sanitaire américains.

« L'admission à l'hôpital et les taux de mortalité chez les adultes jeunes et d'âge moyen sont des rappels douloureux que la grippe peut être grave pour quiconque », a déclaré le Dr Thomas Frieden, le directeur des CDC. Le bilan préliminaire des CDC, qui compile tous les cas depuis le 8 novembre jusqu’au 8 février dernier, a répertorié 6655 hospitalisations dues à des virus de la grippe confirmée en laboratoire. Cela donne un taux de 24,6 hospitalisations pour 100 000 habitants. Selon les CDC, ce nombre d’hospitalisations serait le plus élevé depuis la pandémie 2009-2010.

Le retour du virus A (H1N1) de la pandémie de 2009

Manifestement, cette saison de grippe saisonnière a été marquée par l’activité prédominante du virus A H1N1 identique à celui de la pandémie de 2009. Ainsi, parmi 189 123 échantillons respiratoires qui ont été testés pour virus de la grippe dans les laboratoires d’analyse aux USA, 36 619 ( 19 %) étaient positifs. Parmi ceux-ci , 97 % étaient des virus de l'influenza A, et 3% étaient des virus de l'influenza B. Parmi les virus A de la grippe, 96 % étaient identiques à ceux de la pandémie.

Selon le directeur des CDC, les jeunes adultes et ceux d’âge moyen ont été plus touchés cette année parce qu’ils font partie des catégories de population qui se vaccinent le moins. En outre, les experts des CDC ont estimé que le vaccin en vigueur cette année avait été efficace à 62 % contre le virus AH1N1 pandémique, indépendamment de l'âge.

De nombreux cas graves aussi en France
Rappelons que la France est en ce moment touchée par l’épidémie de grippe. Lors de la semaine du 10 au 16 février 2014, le taux d'incidence des consultations pour syndromes grippaux est de 441/100 000, en augmentation par rapport à la semaine précédente. De son côté, SOS Médecins constatait en début de semaine que les recours à ces services pour grippe/syndrome grippal sont en nette progression dans toutes les classes d’âge (+26 % depuis deux semaines, soit +1154 cas hebdomadaires tous âges confondus). Même avant le début de l'épidémie, l'INVS a souligné que le nombre de cas graves ayant nécessité une hospitalisation était relativement important. La prédominance d'une circulation du virus A pourrait en être l'explication.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité