Publicité

QUESTION D'ACTU

Bulletin de l'Institut de veille sanitaire

Grippe : l'épidémie s'intensifie

Dans son dernier bulletin, l'InVs note la persistance de l’augmentation du nombre de consultations pour la grippe. Mais aussi des admissions en réanimation liées au virus. 

Grippe : l'épidémie s'intensifie J.M. Guyon - Copyright 2/AP/SIPA

  • Publié 19.02.2014 à 18h41
  • |
  • |
  • |
  • |


L'épidémie de grippe est bel en bien en train de frapper la France de plein fouet. Dans son dernier bulletin publié ce mercredi 19 février, l'Institut de veille sanitaire (InVS) note en effet « une persistance de l’augmentation du nombre de consultations pour syndromes grippaux, d’hospitalisations et d’admissions en réanimation pour grippe. » 

700 000 consultations depuis le début de l'épidémie
En détails, lors de la semaine du 10 au 16 février 2014, le taux d'incidence des consultations pour syndromes grippaux à partir des données du Réseau Unifié (données conjointes du Réseau des Grog et Sentinelles) est de 441/100 000, en augmentation par rapport à la semaine précédente. De son côté, SOS Médecins constate que les recours à ces services pour grippe/syndrome grippal sont en nette progression dans toutes les classes d’âge (+26 % depuis deux semaines, soit +1154 cas hebdomadaires tous âges confondus). 
Et face à cette épidémie, certaines régions trinquent évidemment plus que d'autres. Ainsi, les régions Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes, PACA, Limousin, Bourgogne et Champagne-Ardennes avaient, cette semaine, les taux d’incidence les plus élevés, supérieurs à 500/100 000. Résultat, le nombre de consultations pour syndromes grippaux depuis le début de l’épidémie est estimé à : 700 000 

L'hospitalisation pour grippe en augmentation
Concernant les passages aux urgences et les hospitalisations pour grippe, le réseau Oscour (qui représente 67 % de l’ensemble des passages aux urgences en France métropolitaine) a rapporté 1668 passages pour grippe dont 136 hospitalisations. « Les effectifs de passages et d’hospitalisations sont ainsi en constante augmentation », note l'InVS.
Lors de ces séjours à l'hôpital, les enfants de moins de 15 ans représentaient 55 % des passages aux urgences. Les enfants de moins de 5 ans et les personnes âgées de 65 ans et plus représentaient 60 % des hospitalisations consécutives aux passages aux urgences pour grippe.


18 décès en France
Enfin, lors de cette 7ème semaine d'observation, 105 nouveaux cas graves de grippe admis en réanimation ont été signalés à l’InVS soit un total de 270 cas graves depuis le 1er novembre 2013. Le nombre de cas graves par semaine d’admission est lui aussi en forte augmentation, selon l'Institut. Les patients étaient majoritairement des adultes, avec des facteurs de risque, non vaccinés et infectés par un virus A.
En effet, parmi les cas graves, l'InVS estime que 86 % présentaient un facteur de risque de complications correspondant à une indication vaccinale, mais n'étaient pas vaccinés. Parmi eux, quatre femmes enceintes, et 14 personnes obèses. A l'heure actuelle, ces grippes graves ont déjà provoqué le décès de 18 personnes en France.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité