Publicité

QUESTION D'ACTU

Record du monde à vélo

Robert Marchand : 102 ans et la santé d’un homme de 45 ans

Robert Marchand, âgé de 102 ans, a battu le record du centenaire le plus rapide à vélo. Un exploit qu'il doit à une santé hors norme : il a le potentiel énergétique d’un homme de 45 ans.    

Robert Marchand : 102 ans et la santé d’un homme de 45 ans FAYOLLE PASCAL/SIPA

  • Publié 31.01.2014 à 19h05
  • |
  • |
  • |
  • |


Robert Marchand, 102 ans, est en pleine forme. Flashé à plus de 30 km/h dans le nouveau vélodrome de Saint-Quentin en Yvelines, le dynamique centenaire vient tout simplement de de battre un nouveau record de vitesse à vélo. Il l'établit désormais très précisément à 26,927 kilomètres parcouru en une heure contre 24,251 km en 2011. Ce qui fait de lui le centenaire le plus rapide sur cette durée.


Pour réaliser ce nouvel exploit, Robert Marchand, qui est devenu cycliste amateur pendant sa retraite, n’a rien laissé au hasard. Depuis deux ans, il est suivi de près par une équipe de chercheurs du laboratoire d’Unité de biologie intégratives des adaptations à l’exercice (UBIAE) qui dépend de l’INSERM et du Génopole d’Evry.
En fait, les chercheurs s’intéressent aux effets de l’exercice physique sur sa consommation d’oxygène. « Plus on gagne en consommation, plus on peut aller vite, avoir de l’énergie, s’assurer une bonne santé cardiaque et musculaire », a expliqué la physiologiste Véronique Billat, directrice de recherche à UBIAE. Et la démonstration est convaincante. Le suivi réalisé chez Robert Marchand montre que, grâce à l’exercice, son volume d’oxygène maximum est passé de 15 à 38 ml/min/kg. Et sa fréquence cardiaque maximale est de 157 battements par minute. Concrètement cela signifie qu’à 102 ans, il a la puissance énergétique d’un homme de 45 ans. 

Le secret pour améliorer sa consommation d’oxygène, ce sont les « montagnes russes » a résumé Véronique Billat. « On demande à Robert de ne pas faire de vélo de manière intensive, seulement quand il en a envie, mais en alternant les difficultés et les vitesses. Y aller tout doucement puis très fort ! a raconté la physiologiste au journal Le Parisien. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité