Publicité

QUESTION D'ACTU

Premier décès en Chine

Grippe aviaire : un mort avec le nouveau virus H10N8

Une Chinoise est décédée après avoir été contaminée par un nouveau virus aviaire, nommée H10N8. Les autorités sanitaires se montrent rassurantes sur le risque de transmission interhumaine.

Grippe aviaire : un mort avec le nouveau virus H10N8 DUCLOS ALEXIS/SIPA

  • Publié 18.12.2013 à 12h53
  • |
  • |
  • |
  • |


H1N1, H6N1, H7N9, c'est la liste des différentes souches de grippe aviaire qui sévissent actuellement dans le monde. Et malheureusement, la menace ne s'arrête pas là. Car la Chine compte ce mercredi un premier décès causé par une nouvelle souche de ce virus, nommée « H10N8 ». Les experts chinois et internationaux se montrent cependant rassurants sur le risque d'une potentielle transmission interhumaine.

Une souche jamais détectée chez l'homme
La victime est une chinoise de 73 ans, morte le 6 décembre d'insuffisance respiratoire. Elle était soignée dans un hôpital de Nanchang, la capitale de la province centrale du Jiangxi, ont indiqué les services de santé locaux, dans un communiqué. La victime s'était rendue dans un marché de volailles avant d'être admise à l'hôpital le 30 novembre. Selon les biologistes, la souche H10N8 n'avait jamais été détectée auparavant chez un être humain. 
Cette souche H10N8 a été découverte pour la première fois en 2007, d'après une étude récente parue dans le magazine scientifique Virology Journal. Ce virus aviaire, maintenant décelé chez l'homme, avait toutefois déjà été détecté sur un canard dans un marché aux volailles du sud de la Chine en janvier.
Par ailleurs, le journal chinois Jiangxi Daily, qui cite une source anonyme, révèle que les premières analyses semblent suggérer que ce décés est un cas isolé et que le risque d’une transmission à l’homme à plus grande échelle reste limité.


La crainte qu'une des souches virales mute

En outre, la Chine est depuis l'hiver dernier confrontée à une contamination par le virus H7N9 de la grippe aviaire, qui a infecté environ 140 personnes, faisant 45 morts. Des cas de H7N9 ont aussi été recensés à Hong Kong et Taïwan, même si les contaminations semblent marquer le pas depuis le mois de juin.
De plus, le premier cas humain d'infection par un virus influenza A (H6N1) a été identifié récemment à Taïwan. Pour les chercheurs, « la question d'une transmission interhumaine » n'est pas exclue.
Enfin, face à toutes ces menaces, les scientifiques redoutent surtout qu'une mutation d'une des souches virales de la grippe aviaire favorise des contaminations d'homme à homme. Un scénario qui pourrait déclencher une pandémie mondiale...

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité