Publicité

QUESTION D'ACTU

Ostéoporose

Trop de lait à l'adolescence fragilise les os des hommes

La consommation de lait à l'adolescence ne ferait pas baisser le risque de fractures de hanche à l'âge adulte. Cette consommation pourrait même produire l'effet inverse, révèle une étude américaine.

Trop de lait à l'adolescence fragilise les os des hommes ISOPIX/SIPA

  • Publié 23.11.2013 à 11h52
  • |
  • |
  • |
  • |


Les idées reçues ont la vie dure. Non seulement la consommation de lait ne protègerait pas nos os, mais elle pourrait même la fragiliser. Chez les garçons, une forte consommation de lait serait en effet associée à une augmentation du risque de fracture de la hanche. Ces résultats sont issus d’une étude américaine sur plus de 96 000 personnes.

Les chercheurs de l’université de Harvard à Boston se sont intéressés à la consommation de lait de ces personnes entre 13 et 18 ans. Après un suivi de 22 ans, ils ont recensé 1 226 fractures de hanche chez les femmes et 490 chez les hommes. L’équipe de Harvard a aussi constaté que la consommation de lait à l’adolescence avait fait augmenter la taille des adultes. Mais, ils n’ont pas constaté de baisse de risque de fractures de hanche chez les personnes qui boivent du lait par rapport aux autres.

Un effet inverse chez les garçons
Ce serait même l’inverse chez les garçons, puisqu’à chaque verre de lait quotidien était associé à un sur-risque de fracures de hanche de 9 %. Les auteurs supposent que ce risque s’expliquerait en partie par l’augmentation de la taille. « Nous n’avons pas retrouvé d’augmentation du risque de fractures chez les femmes, a indiqué le Dr Diane Feskanich, l’auteur principal de l’étude. Le renforcement de la masse osseuse due à la consommation de lait serait contrebalancée par une fragilité due à une taille plus élevée. Et une taille élevée serait un facteur de risque d’ostéoporose », a suggéré la chercheuse. Ces résultats contredisent les recommandations nutritionnelles américaines qui incitent les adolescents à boire 3 verres de lait par jour pour renforcer la densité osseuse.

Pas de consensus sur la consommation de lait
Ce n’est pas la première fois que des travaux scientifiques ne trouvent pas d’association entre la consommation de lait et une baisse du risque d’ostéoporose. Une autre étude américaine publiée en 1997, réalisée sur une période de 12 ans a démontré que les femmes de 40 ans à 60 ans qui consommaient du lait augmentaient leurs risques de fractures. Il n’y a d’ailleurs pas de consensus sur la quantité optimale de lait à consommer à l’âge adulte pour prévenir l’ostéoporose et pour diminuer l’incidence des fractures chez les personnes âgées. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande de consommer un minimum de 400 mg à 500 mg de calcium par jour pour les personnes âgées de 50 ans et plus.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité