Publicité

QUESTION D'ACTU

Grande-Bretagne

Des fumeurs de cannabis auscultés par des caméras

Après avoir fait tester de l'ecstasy à des célébrités, une télévision anglaise va tenter l'expérience avec du cannabis. La 2ème saison de l'émission « Drugs Live » est lancée.

Des fumeurs de cannabis auscultés par des caméras Rex Features/REX/SIPA

  • Publié 08.11.2013 à 10h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Jusqu'où va aller la chaîne britannique Channel 4 avec son émission « Drugs live » ? Après avoir fait tester l'ecstasy (MDMA) en direct à la télé à Keith Allen (le père de la chanteuse Lily Allen) pour analyser les effets de cette drogue de synthèse, c'est maintenant au tour du cannabis. Ainsi des volontaires choisis par la chaîne vont prochainement servir de cobayes pour essayer différentes variétés de marijuana. Le but : connaître par exemple la nocivité de la Skunk, une variété d'herbe vendue aux Pays-Bas connue pour son fort taux de tétrahydrocannabinol (THC). Problème, plus ce taux est élévé, plus l'effet psychotrope de la substance est augmenté.

Une émission filmée à l'hôpital
L'expérience, rappelle The Telegraph, se déroulera en contexte hospitalier, dans les laboratoires de l'Imperial College de Londres, supervisée par un médecin et un psychiatre, avec observation des effets du cannabis. Trois groupes seront auscultés par les chercheurs. L'un consommera de la Skunk, l'autre de la résine de cannabis, et le dernier fumera un placebo de la marijuana. L'étude permettra aussi de tester les théories selon lesquelles la Skunk serait plus addictive que d'autres variétés de cannabis. Ce produit hybride (mélange de sativa et d'indica) est également suspecté de provoquer la paranoïa et d'importantes pertes de mémoire chez ses utilisateurs.

Pour le Pr Val Curran en charge de l'étude : « Il s'agit d' un projet de recherche extrêmement excitant et important, qui montrera comment la Skunk et la résine de cannabis produisent des effets différents sur le cerveau humain, l'esprit et le comportement. » Et la chercheuse du département de psychologie de l'University College de rajouter : « mon espoir est que ce nouveau programme scientifique informe correctement ceux qui fument du cannabis, et ceux qui l'ont déjà utilisé. Notre mission, c'est surtout que ces gens-là connaissent mieux les effets de cette drogue et les dangers auxquels ils s'exposent en la fumant. » 


2 millions de britanniques ont fumé du cannabis en 2012
L'année dernière, un rapport de la British Lung Foundation, une organisation caritative britannique qui promeut la santé pulmonaire, révélait que beaucoup de Britanniques sous-estimaient les dangers du cannabis. Un tiers d'entre eux pensaient, par exemple, que cette drogue est sans danger. Face à ce sentiment, les scientifiques rappelaient que le cannabis reste 20 fois plus cancérigène que le tabac à fumer. Selon ce même rapport, la marijuana a été fumée l'an dernier par 2 millions de personnes au Royaume-Uni, ce qui fait de cette drogue illicite la plus couramment utilisée. La moitié des 16-29 ans l'ont ainsi déjà essayé au moins une fois.
Avec des résultats pareil, cette nouvelle saison de « Drugs Live » lancée par Channel 4 pourrait bien connaître un succès d'audience. Pour rappel, la première saison de l'émission « The ecstasy trial » avait été suivie par près de 2 millions de téléspectateurs.



Source : YouTube

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité