Publicité

QUESTION D'ACTU

Essais in vitro

Cancer : un dérivé du cannabis pour soigner la leucémie

Nouvelle avancée dans la lutte contre le cancer : certains dérivés du cannabis permettent de ralentir, voire de détruire, les cellules responsables de la leucémie.

Cancer : un dérivé du cannabis pour soigner la leucémie Karl Schoendorfer / Rex/REX/SIPA

  • Publié 28.10.2013 à 16h01
  • |
  • |
  • |
  • |


Après le feu vert de l'Europe au Sativex, un antidouleur à base de cannabis, Les obstacles à l'utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques sont-elles en train de tomber . La semaine dernière, l'Europe a émis une recommandation favorable à l'homologation en France de Sativex,un antidouleur à base de cannabis. Aujourd'hui, c'est une étude prouvant que certains composants du cannabis peuvent lutter contre le cancer, qui fait l'actualité. Des travaux de l’université St George de Londres, dont les résultats sont parus dans la revue Anticancer Research, avancent que ces composants peuvent détruire les cellules de la leucémie.

 

L’équipe de Wai Liu, oncologue, a cultivé in vitro des cellules leucémiques. Ils les ont mises en contact avec des doses de six cannabinoïdes purifiés. Ils ont ensuite analysé la viabilité des cellules. Dans 100% des cas, les dérivés du cannabis analysés ont freiné, voire détruit, la leucémie, qui cause 4 000 décès par an.

 

Aucun effet psychoactif

L’intérêt de cette découverte réside dans les effets des cannabinoïdes analysés. Ils ne comportent en effet aucune substance psychoactive. Les inconvénients du produit ne sont donc pas présents mais les avantages si. Ces dérivés du cannabis visent et bloquent les voies qui permettent aux cellules malades de se développer. Cela permet, dans le meilleur des cas, de les détruire. De manière générale, elles sont stoppées.

 

Selon Wai Liu, ces cannabinoïdes peuvent être aussi efficaces que la chimiothérapie sur les formes de cancer qu’elle soigne, puisqu’elle touche les mêmes mécanismes. Il précise également que seule la forme en comprimés est efficace. Le cannabis fumé est instable en termes de dosage et de conservation des produits.

 

Faute de sponsor financier suffisant, l’équipe est encore loin des essais cliniques. Mais elle a déjà reçu le soutien de la firme GW Pharmaceuticals, qui produit déjà des médicaments dérivés du cannabis servant à traiter la paralysie dans certains cas de sclérose.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité