• CONTACT

QUESTION D'ACTU

FDA

Cuire du poulet dans un sirop contre la toux, cette recette TikTok dangereuse !

Sur TikTok, une nouvelle tendance consiste à faire cuire du poulet dans du NyQuil, un médicament contre le rhume et la grippe. Pourtant, cette recette comporte des risques pour la santé, selon la FDA.

Cuire du poulet dans un sirop contre la toux, cette recette TikTok dangereuse ! Bartosz Luczak/iStock


  • Publié le 22.09.2022 à 14h40
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Il convient de garder les médicaments en vente libre et sur ordonnance hors de la portée des enfants.
  • Il est conseillé aux parents de rappeler à leurs enfants qu’un surdosage de médicaments peut entraîner des dommages réels, parfois irréversibles.

"Sleepy chicken". C’est le nom d’un récent défi popularisé sur Tiktok qui incite les internautes à faire cuire du poulet dans du NyQuil, un sirop prescrit pour soulager les symptômes d’un rhume ou de la grippe, notamment la toux. Ce traitement contient certaines substances, telles que l'acétaminophène, le dextrométhorphane ou la doxylamine.

Médicament : faire bouillir du sirop peut le rendre plus concentré

Dans un communiqué, la Food and Drug Administration (FDA) a signalé que ce défi était dangereux. D’après l’autorité sanitaire, faire bouillir un médicament peut augmenter sa concentration et changer ses propriétés. "Même si vous ne mangez pas le poulet, l’inhalation des vapeurs du médicament pendant la cuisson peut entraîner la pénétration de niveaux élevés de médicaments dans votre organisme", a-t-elle alerté. La FDA a également ajouté que cette recette pouvait endommager les poumons. En clair, une personne peut inhaler une importante quantité de sirop contre la toux sans même s'en rendre compte.

Des hospitalisations et des décès à cause de tendances Tiktok dangereuses

Ce n'est pas la première fois que l’autorité sanitaire américaine met en garde contre les défis lancés sur les réseaux sociaux qui incitent les internautes à utiliser des médicaments vendus sans ordonnance. Dernièrement, elle a pointé du doigt un défi Tiktok appelé "Benadryl Challenge", qui poussait des jeunes à prendre de fortes doses de diphénhydramine, un antihistaminique, pour avoir des hallucinations.

"Suite à des reportages sur des adolescents ayant dû se rendre aux urgences ou, dans certains cas, étant décédés après avoir relevé ce défi et pris trop de médicaments, la FDA a alerté la population sur le danger des grandes quantités de diphénhydramine", peut-on lire dans son avis.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES