• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Pneumonie

Pneumonie en Argentine : une bactérie de la famille des légionelles en cause

Les pneumonies apparues en Argentine sont dues à une bactérie de la famille des légionelles, d’après les investigations menées au sein de l'Institut Malbranen, une référence nationale en matière de maladies infectieuses.

Pneumonie en Argentine : une bactérie de la famille des légionelles en cause libre de droit/iStock


  • Publié le 04.09.2022 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le type précis de cette bactérie de la famille des légionelles est toujours à l'étude.
  • Elle peut provoquer une légionellose, une infection pulmonaire grave qui se transmet notamment par inhalation d’eau contaminée.

Ce n’est pas un agent pathogène inconnu qui a causé la mort de quatre personnes depuis le début de la semaine à Tucuman, dans le nord-ouest de l'Argentine mais une bactérie de la famille des légionelles. Celle-ci serait à l'origine des pneumonies qui sont apparues ces derniers jours dans le pays, d'après la ministre argentine de la Santé, Carla Vizzotti.

Les patients seront soignés

Cette nouvelle rassurante a mis fin à une intrigue qui commençait à inquiéter les autorités médicales puisque les causes des pneumonies mortelles étaient jusqu’ici inexpliquées.

La liste des symptômes - une gêne respiratoire, une toux et une forte fièvre - pouvait faire penser à ceux de la Covid-19. Mais cette piste avait déjà été écartée.

Les cas recensés pourront donc être soignés car le traitement de la légionellose - une infection pulmonaire grave qui peut être provoquée par la légionelle - repose sur une prise d'antibiotiques.

Remettre le bâtiment en service

"Avec ce diagnostic, les patients seront transférés dans un autre centre de santé pour suivre leur évolution, dans le but de réaliser diverses actions de contrôle environnemental afin que le bâtiment où s'est produit le foyer puisse être remis en service", a précisé la ministre dans un tweet le même jour. Le bâtiment en question est une clinique privée de San Miguel à Tucuman où la "patiente zéro" avait été identifiée.

Parmi les cas, huit sont des membres du personnel soignant, avec des symptômes apparus entre le 18 et le 23 août. Deux d'entre eux sont morts lundi et mercredi dernier.

D'où vient la bactérie ?

Des mesures sont actuellement en cours dans la clinique pour identifier d'où vient l'agent bactérien. Les enquêteurs sanitaires soupçonnent le système d’air conditionné.

Les personnes de plus de 50 ans, les fumeurs, les diabétiques et les personnes immunodéprimées ou souffrant de maladies respiratoires sont particulièrement à risque de développer une légionellose.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES