• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Pneumologie

Une pneumonie d’origine inconnue cause le décès de trois personnes en Argentine

La communauté médicale s’inquiète de cas extrêmement localisés en Argentine d’une pneumonie d'origine inconnue. Neuf personnes ont été touchées en Argentine et trois en sont décédées.

Une pneumonie d’origine inconnue cause le décès de trois personnes en Argentine Natali_Mis/iStock


  • Publié le 02.09.2022 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Neuf argentins sont tombés malades de cette pneumonie inconnue, qui ressemble au Covid-19 sans y être liée.
  • Sur ces neufs, trois en sont morts, quatre sont en hospitalisation avec des symptômes plus ou moins graves, deux autres sont suivis à l'isolement à domicile.
  • La situation serait actuellement "sous contrôle".

Trois personnes sont mortes depuis ce lundi 29 août à Tucuman, dans le nord-ouest de l'Argentine. La cause ? Une pneumonie sévère d'origine inconnue. En tout, neuf cas ont déjà été recensés, dont huit membres du personnel soignant d'une même clinique privée. Le neuvième, décédé ce jeudi, est une femme de 70 ans qui était une patiente de cette même clinique privée, où elle avait subi des interventions chirurgicales.

Patiente zéro

Cette patiente pourrait “en principe être la “patiente zéro”, mais c'est à l'examen”, a indiqué le ministre provincial de la Santé, Luis Medina Ruiz, lors d’une conférence de presse ayant eu lieu ce jeudi 1er septembre. Les examens effectués sur des échantillons prélevés sur les patients ont lieu au laboratoire argentin de référence, l'Institut Malbran à Buenos Aires. Les résultats devraient être publiés d'ici la fin de la semaine. 

Pas de transmission de personne à personne 

La Covid-19, la grippe de type A et B et l’hantavirus (transmis par les rongeurs) ont d'ores et déjà été écartés du diagnostic. L'origine de la pathologie pourrait être un agent infectieux, mais “des causes toxiques, ou environnementales” ne sont pas exclues. 

Il ne s'agirait pas d'une maladie qui entraîne une transmission de personne à personne, du fait que les contacts étroits de ces patients ne présentent aucun symptôme”, a expliqué au journal local La Gaceta de Tucuman le président du Collège médical de la province de Tucuman, Hector Sale. Il exprime tout de même son “inquiétude” pour une pathologie manifestement “agressive”.

“Un état respiratoire sévère”

Les symptômes communs, apparus chez les patients touchés entre le 18 et le 23 août, sont “un état respiratoire sévère”, a signalé Luis Ruiz Medina, avant d'ajouter que “la plupart ont commencé par des vomissements, une forte fièvre, une diarrhée et des courbatures, avec une évolution plus complexe chez certains”.

À la suite du déclenchement du foyer, une “recherche intense de tout le personnel de santé” de la clinique a été lancée. Pour le moment, aucun cas en dehors de l’établissement n’a été recensé.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES