Publicité

QUESTION D'ACTU

Infarctus, AVC, obésité...

La consommation de fibres toujours largement insuffisante

Une très large étude américaine montre que la consommation de fibres reste en-dessous des normes. Une attitude qui a des conséquences sur le risque cardiovasculaire et l'obésité.  

La consommation de fibres toujours largement insuffisante Liz Gregg / Mood Board /REX/SIPA

  • Publié 19.10.2013 à 16h06
  • |
  • |
  • |
  • |


Le compte n’y est toujours pas. La consommation de fibres reste insuffisante chez les Français comme chez les Américains. Une nouvelle étude à paraître dans l’édition de décembre de The american journal of medicine montre qu’en moyenne, les citoyens américains ne consomment que la moitié de la ration de fibres recommandée. D’après des données issues de l’étude nationale santé et nutrition (NHANES) qui a inclus pas moins de 23 168 personnes, ils en sont 16,2g par jour en moyenne alors que l’objectif à atteindre est de 38g pour les hommes entre 19-50 ans et de 25g pour les femmes du même âge.

Il y a un an, l’enquête Nutrinet-Santé révélait l’étendue des dégâts en France : 20 grammes par jour pour les hommes, 17, 7 grammes pour les femmes là où 25 g seraient nécessaires. Un homme sur cinq (22%) et une femme sur dix (12%) seulement atteignent le seuil requis.  Or, une augmentation de 10 grammes par jour en fibre est associée à une réduction de 17% à 35% de la mortalité cardiovasculaire et de 10% du risque de cancer colo-rectal. Sans parler des effets protecteurs pour le diabète et l’obésité. L’étude américaine enfonce le clou puisqu’elle montre que plus la consommation de fibres était importante, moins la prévalence du syndrome métabolique, de l’inflammation cardiovasculaire et de l’obésité baissait.

Et les bienfaits des fibres ne s’arrêtent pas là. Elles pourraient aussi diminuer le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC). En février dernier, une équipe de chercheurs a compilé des résultats d’études publiées entre 1990 et 2012 aux Etats-Unis, en Europe du Nord, en Australie et au Japon. Les résultats sont sans appel : une augmentation de 7g par jour de fibres permettrait de diminuer de 7% le risque d’AVC. Autrement dit 70g de pâtes, un fruit et une portion de légumes…

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité