• CONTACT
N\'ayant plus qu\'un an à vivre, son cancer du sein disparaît lors d’un essai clinique'); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write('
'); newWin.document.write(''+divToPrint+''); newWin.document.write('
'); newWin.document.close(); }

QUESTION D'ACTU

Médecins

N'ayant plus qu'un an à vivre, son cancer du sein disparaît lors d’un essai clinique

Alors que ses médecins lui donnaient un an à vivre, son cancer du sein a disparu lors d'un essai clinique.

N'ayant plus qu'un an à vivre, son cancer du sein disparaît lors d’un essai clinique Choreograph/iStock


  • Publié le 05.07.2022 à 10h27
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Après avoir participé à un essai clinique avec des médicaments expérimentaux, une britannique guérit de son cancer.
  • Le cancer du sein est le cancer le plus meurtrier chez la femme.
  • Selon l’OMS, près d'une femme sur douze développe un cancer du sein dans sa vie.

Elle se savait condamnée… Aujourd’hui, elle a l’impression de “renaître” raconte-t-elle au Manchester Evening News.

Très agressif

En effet, grâce à un essai clinique de phase 1 mené sur deux années au National Institute for Health and Care Research (NIHR) Clinical Research Facility (CRF) à l'hôpital The Christie de Manchester, l'un des plus grands centres de traitement contre le cancer en Europe, Jasmin David a réussi à se débarrasser de son grave cancer du sein triple négatif détectée en 2017 qui s’était propagé aux poumons, à la cage thoracique et aux ganglions lymphatiques.

Lors de l’essai, elle a reçu un médicament expérimental associé à l'Atezolizumab, un médicament d'immunothérapie administré par voie intraveineuse qu'elle continuera d'avoir toutes les trois semaines jusqu’en décembre 2023.

Plus aucune trace

En juin 2021, ses scanners ne montrent plus aucune trace de cancer.

“Je ne savais pas si ça marcherait pour moi, mais je me suis dit qu'au moins je pourrais faire quelque chose pour aider les autres et utiliser mon corps pour la prochaine génération”, déclare-t-elle.

"Au début, j'ai eu beaucoup d'effets secondaires horribles, notamment des maux de tête et des pics de température, si bien que j'ai été hospitalisée à Noël et que j'étais très malade. Puis, heureusement, j'ai commencé à bien réagir au traitement."

«Nous sommes vraiment heureux que Jasmin ait eu un si bon résultat», commente Fiona Thistlethwaite, responsable de l'essai clinique.

«À The Christie, nous testons continuellement de nouveaux médicaments et de nouvelles thérapies pour voir s'ils peuvent bénéficier à davantage de personnes.»

Grosseur au-dessus du mamelon

Jasmin avait eu des soupçons après avoir trouvé une grosseur au-dessus du mamelon. Elle a ensuite subi une chimiothérapie épuisante de six mois et une mastectomie en avril 2018, suivie de 15 cycles de radiothérapie qui ont débarrassé son corps du cancer.

Mais en octobre 2019, le cancer était revenu et les scanners ont montré de multiples lésions dans tout son corps. 

Aujourd'hui guérie, elle ne montre aucun signe de la maladie et profite de la vie avec son mari David et leurs enfants adultes, Ryan et Riona.

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES