Publicité

QUESTION D'ACTU

Distribution de 40 000 monofilaments aux généralistes

Diabète : la Cnam investit pour éviter les amputations de pied

L'Assurance maladie va distribuer des monofilaments aux généralistes pour le dépistage de la neuropathie diabétique. Des lésions non ressenties peuvent entraîner l'amputation du pied.

Diabète : la Cnam investit pour éviter les amputations de pied GILE/SIPA

  • Publié 16.10.2013 à 15h18
  • |
  • |
  • |
  • |


En 2013, encore 8000 amputations ont été pratiquées sur des diabétiques. Face à ce terrible bilan, l'Assurance maladie vient de lancer un appel d'offres afin de distribuer 40000 monofilaments aux médecins généralistes afin qu'ils puissent mesurer la perte de sensibilité du pied chez leurs patients diabétiques et poser le diagnostic de neuropathie diabétique le cas échéant. 

Les séances de prévention des lésions de pieds restent sous-utilisées
Avec cet avis de marché publié le 4 octobre et relayé par l'Agence presse médicale, la Sécu souhaite remédier à la « sous-utilisation » de la séance de prévention des lésions de pieds à risque de grade 2 ou 3 chez les patients diabétiques, réalisée par les pédicures-podologues et prescrite en majorité par les médecins généralistes.
D'après l'Assurance maladie, « le nombre de patients ayant eu des séances de soins podologiques ambulatoires (POD) atteint à peine la moitié de sa population-cible et le nombre de séances par patient reste largement inférieur au nombre de séances attendu. » Pourtant, l'organisme rappelle qu'il rembourse sur la base de quatre séances par an pour le grade 2 et six séances par an pour le grade 3 ces consultations aux diabétiques.
Ces séances de prévention sont capitales puisque le problème du diabétique réside essentiellement dans le fait que sa perte sensorielle peut l’empêcher ou retarder la prise de conscience des maux dont il souffre.


243 000 diabétiques sont concernés par ce dépistage
Au final, la Cnamts souhaite pouvoir démarrer la distribution des dispositifs à compter de la mi-novembre. Les candidats soucieux d'améliorer le dépistage et la prévention de la neuropathie sensitive au niveau du pied ont jusqu'au mercredi 23 octobre pour se faire connaître.
La Haute autorité de santé (HAS) estime à environ 243 000 patients la population-cible visée par cette prestation. Cet été, l'Assurance maladie avait lancé une initiative similaire pour fournir aux généralistes des appareils d'automesure tensionnelle qui seront prêtés à leurs patients, dans le cadre de la prévention de l'hypertension artérielle.
Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité