Publicité

QUESTION D'ACTU

229 applications dermatologiques existent

Applications médicales sur mobile : les autorités américaines surveillent

Un chercheur américain a répertorié pas moins de 229 applis dermatologiques pour téléphones mobiles. Un boum qui concerne toutes les spécialités. Les autorités sanitaires vont les surveiller.

Applications médicales sur mobile : les autorités américaines surveillent ISOPIX/SIPA

  • Publié 26.09.2013 à 19h42
  • |
  • |
  • |
  • |


Surveiller votre psoriasis par téléphone mobile ? C'est possible. Pas moins de 229 applications mobiles dermatologiques ont été répertoriées par le Professeur Robert Dellavalle. Ce professeur en dermatologie est parti d’un constat simple : avec l’avancée des technologies mobiles, de plus en plus d’applications médicales sont proposées. Il a fait l'inventaire de celles se rapportant à son domaine d’expertise. Les résultats sont publiés dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

 

Des centaines d’applications pour tous types de peaux

Sur 229 applications dermatologiques répertoriées, la moitié s'adresse au grand public. Il y en a pour toutes les bourses : la moitié est gratuite, les autres coûtent de 0.99$ à 139.99$ (103€). Il y en a également pour tous les goûts : des applis généralistes en majorité, d'autres relatives à l’exposition au soleil, des guides des maladies de peau… Sans surprise, les plus consultées concernent les UV. Ainsi, l'une calcule le temps d’exposition optimal selon votre type de peau et l’index UV, une autre fait l’inventaire des types de peau avec « illustration graphique » à la clé. Une autre encore permet de vérifier les grains de beauté avec des photos illustrant les anomalies. « La variété et la population des applications mobiles montre un grand potentiel d’extension de la pratique et du soin dermatologique, » note l’étude.

 

Une régulation des applications médicales aux Etats-Unis

La qualité des applications est, elle aussi, très variable. C’est pourquoi, depuis ce lundi 26 septembre aux Etats-Unis, la FDA (Food and Drug Administration) régule les applications médicales destinées aux médecins. Elle a mis en ligne une liste de celles qu’elle surveille et approuve. L'agence est tout de même bienveillante.

« L’utilisation généralisée des technologies mobiles ouvre des voies nouvelles et innovantes pour améliorer l’offre des soins de santé. Les applications mobiles peuvent aider les gens à gérer leur propre santé et leur bien-être, à promouvoir un mode de vie sain, et à accéder à des informations utiles quand et où ils le souhaitent, » indique le site de l’agence américaine dans son communiqué.

 

Rappelons tout de même que, si ces applications aident à détecter des anomalies, elles ne remplacent évidemment pas la visite chez le médecin.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité