Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude américaine

Allergie alimentaire : l’addition est salée pour les familles

Soins médicaux, consultations de spécialistes, aliments spécifiques, l’allergie alimentaire d’un enfant américain coûte plus de 4000$ par an à ses parents.

Allergie alimentaire : l’addition est salée pour les familles OJO Images / Rex Featur/REX/SIPA

  • Publié 17.09.2013 à 09h39
  • |
  • |
  • |
  • |


8% des petits Américains souffrent d’allergies alimentaires. Et ce n’est pas seulement un problème de santé publique, une équipe américaine de Chicago vient d’en chiffrer l’impact économique. Selon leurs résultats publiés lundi dans la revue JAMA Pediatrics, l’allergie alimentaire coûte 24,8 milliards de dollars par an aux Etats-Unis, soit 4 184 dollars par enfant allergique.


Un poids économique considérable sur le budget des familles

Pour parvenir à ces chiffres, les auteurs ont interrogé plus de 1600 parents d’un enfant de 0 à 18 ans, principalement allergique à la cacahuète dans 28,7% des cas, au lait (22,3%) ou aux fruits de mer (18,6%). Pour ces foyers américains, les hospitalisations représentaient le plus gros poste de dépenses médicales, devant les consultations chez l’allergologue et les admissions aux urgences. L’obligation de concevoir pour l’enfant des menus sans allergène représentait également un surcoût, estimé à 285 dollars par an et par enfant.
Enfin, la perte de productivité professionnelle des parents d’enfants allergiques, qu’ils doivent accompagner lors de leurs consultations ou hospitalisations, était estimée à près de 130 dollars par an et par enfant. Pour les auteurs, l’allergie alimentaire infantile est donc « un poids économique considérable » pour les finances des familles et dans une moindre mesure pour le système de santé américain.
« Au vu de ces résultats, la recherche pour développer des traitements efficaces pour guérir les allergies alimentaires est cruciale », écrivent les auteurs dans le JAMA Pediatrics.

 

En France, 1000 euros par an de frais médicaux supplémentaires

En France, la prévalence des allergies alimentaires chez les enfants est également de l’ordre de 8%. L’Académie Européenne d’Allergie et d’Immunologie Clinique (EAACI) estime même qu’un petit Européen d’âge scolaire sur 4 souffre d’allergie alimentaire. Les allergènes les plus fréquents en France sont les fruits à coque (noix, amande, pistache…), le lait et les œufs et dans une moindre mesure par rapport aux Américains, les cacahuètes. L’impact économique de l’allergie alimentaire sur le budget des familles françaises n’a jamais été aussi précisément chiffré que dans cette étude américaine. Mais l’étude Europrevall, menée dans 9 pays européens dont la France, précisait en 2011 qu’un enfant allergique alimentaire avait 4 fois plus de consultations médicales qu’un enfant non allergique du même âge, ce qui représentait un surcoût moyen de frais médicaux directs de 1000 euros par an et par enfant.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité