• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Covid-19: la Chine dément être à l’origine de l'épidémie

Selon les autorités de Pékin, la Covid-19 proviendrait d’autres pays. Le virus aurait été importé par des cargaisons de viandes et de fruits de mer surgelés qui auraient transité par le port de Wuhan.

Covid-19: la Chine dément être à l’origine de l'épidémie iStockphoto.com/Photoguns

  • Publié le 10.12.2020 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La Chine affirme que le coronavirus se trouvait sur des produits surgelés importés de l'étranger qui ont transité dans le port de Wuhan.
  • Elle signale également que des traces de la Covid-19 ont été découvert dans le monde bien avant que le premier cas officiel ne soit découvert en Chine

C’est la question que tout le monde se pose. La pandémie de Covid-19 a officiellement débuté en Chine, dans la province de Hubei, le 1er décembre 2019. Si pour l’instant, tout porte à croire que le virus vient bien de la Chine, ce qui crée des remous au niveau diplomatique, le gouvernement de Pékin affirme n'être nullement responsable de la pandémie de Covid-19. Et avance la thèse d'un virus venu de l’étranger. 

Des produits surgelés contaminés par la Covid-19

Selon la théorie soutenue par les proches du parti communiste chinois, que le journal chinois Global Times a pu interroger, l’épidémie de Covid-19 aurait commencé à Wuhan parce que des produits surgelés importés de l’étranger s’y trouvaient, notamment de la viande d’Australie, des fruits de mer de l’Equateur ou des cerises du Chili.

Sous couvert d’anonymat, un expert affirme au journal chinois que “c’est possible que le coronavirus, en provenance d’autres pays, ait causé la première épidémie à Wuhan, mais nous manquons de preuves”. En effet, des traces du coronavirus antérieures à la première contamination du 1er décembre 2019, ont déjà été retrouvées à différents endroits de la planète. Dans une étude récente, des chercheurs évoquaient des traces d’anticorps à la Covid-19 chez des Italiens en septembre 2019. Dans un autre cas, ce sont des sportifs qui ont participé aux Jeux militaires à Wuhan en octobre 2019 qui présentaient des symptômes du coronavirus à leur retour en France, bien avant le premier cas officiel chinois. 

Pékin cherche à se disculper 

Pour autant, si la piste évoquée par Pékin de nourriture surgelée contaminée par la Covid-19 reste à explorer, la communauté scientifique est sceptique quant à la contamination indirecte par les emballages. Selon des experts interrogés par le Wall Street Journal, les efforts de Pékin pour offrir de nouvelles explications sur l’origine de la pandémie seraient dus à la pression internationale mais également nationale à laquelle est soumise la Chine sur ce dossier. 

Selon Yanzhng Huang, ancien membre chargé de la Santé au Conseil des relations étranges de New York, la Chine elle-même serait “à la recherche de preuves qui peuvent disculper le pays”. Pour l’instant, une enquête des Nations Unies est toujours en cours pour déterminer les origines de la pandémie de coronavirus. La Chine doit accueillir dix experts internationaux afin qu’ils puissent mener leurs investigations à Wuhan. Cependant, aucune date n’a pour l’instant été fixée par Pékin pour les recevoir.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité