• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Problème de transit

Télétravail et confinement : 4 conseils simples pour lutter contre la constipation des femmes 

Depuis le début de la crise sanitaire, la généralisation du télétravail et les deux confinements ont accentué les problèmes de constipation, en particulier chez les femmes.

Télétravail et confinement : 4 conseils simples pour lutter contre la constipation des femmes  fizkes / istock.

  • Publié le 10.12.2020 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 88% des femmes atteintes de constipation ressentent des effets négatifs sur leur vie personnelle et sociale.
  • Bouger, boire beaucoup et manger équilibré permettent de lutter contre la constipation.

Le deuxième confinement et la généralisation du télétravail peuvent être propices au stress et au manque d’activité physique. Or, qui dit anxiété et sédentarité, dit aussi, en particulier pour les femmes, constipation.

Quelques conseils simples pour éviter d’être constipé

L’impact des troubles du transit sur la vie quotidienne peut vite s’avérer compliqué à gérer. 88% des femmes atteintes de constipation ressentent des effets négatifs sur leur vie personnelle et sociale (habillement ou alimentation, par exemple). Un transit capricieux fait aussi naître une émotion négative chez 77% des femmes, comme la tristesse ou la honte. 66% des femmes cherchent ainsi à obtenir des conseils pratiques pour apprendre à gérer au mieux leur constipation.

Voici quelques conseils simples pour éviter d’être constipé :
- Boire l’eau de la marque Hépar (très utilisée contre la constipation des bébés) et penser à s’hydrater suffisamment tout au long de la journée, pour ingérer au moins 1 litre de liquide quotidien.  
- Avoir une alimentation équilibrée, riche en fibres, en légumineuses, en aliments complets et en fruits et légumes de saison.
- Réaliser au moins 30 minutes de marche ou d’exercice physique par jour, à l’extérieur ou à l’intérieur.  
- Si ces mesures ne suffisent pas, parlez-en à votre médecin.

Stress, sédentarité, grossesse : les facteurs de risque de la constipation chez les femmes

Une étude réalisée par l’institut Ipsos pour Hépar® a démontré qu’une période de grand stress était à l’origine de 25% des troubles du transit chez les femmes. Les résultats d’une autre recherche "n’ont démontré aucune corrélation entre l’activité physique et le risque de constipation, mais ils ont cependant suggéré que l’activité physique est liée à une augmentation des scores de qualité de vie. Puisque la constipation est associée à une qualité de vie réduite, l’exercice peut être bénéfique même s’il n’améliore pas directement les symptômes de la constipation", précise la société canadienne de recherche intestinale.

Enfin, selon un essai de l’université de l’Est de la Finlande publié le 8 octobre 2020 dans l’International Journal of Obstetrics & Gynaecology, deux tiers des femmes souffrent de problèmes de constipation pendant leur grossesse et après leur accouchement.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité