• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Forme

Déconfinement : le bon moment pour un régime ?

Les ruptures de stock de farine sont peut-être à l'origine des kilos en trop des Français. Selon un sondage de l'Ifop publié début mai, 57% des Français déclarent avoir pris du poids. Comptez 2,5 kg en moyenne. Alors faut-il vite commencer un régime maintenant que le déconfinement a débuté ? L'avis du Dr Patrick Serog, médecin-nutritionniste.

Déconfinement : le bon moment pour un régime ? RossHelen/iStock

  • Publié le 19.05.2020 à 18h40
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Un sondage indique que 57% des Français ont pris du poids durant le confinement
  • Le fait que les personnes en surpoids soient "à risque" face à la Covid-19 a facilité les prises de conscience pour surveiller son alimentation
  • Les conseils du nutritionniste Patrick Serog pour des régimes équilibrés

Absence de sport, grignotage ou cuisine-plaisir... le confinement a invité des kilos en plus chez 57 % des Français selon un sondage de l'Ifop réalisé pour Darwin nutrition sur la base de 3 000 témoignages. Avec une prise de poids moyenne de 2,5 kg, le déconfinement est le bon moment de perdre ses kilos en trop selon le Dr Patrick Serog, médecin-nutritionniste. "Nous allons dorénavant reprendre un cycle de vie plus actif, explique-t-il. Alors, il faut revenir à une alimentation plus frugale et essayer de se caler sur ses habitudes avant-confinement."

Un retour à la normal qui doit s'accompagner d'une raréfaction des "plats familiaux" - délicieux mais trop riches en calories -, l'abandon du grignotage au profit de repas complets, diminuer la consommation de fromage mais surtout manger moins. "Il faut revenir à des portions raisonnables, assure le Dr Serog. Une portion de 130g de viande suffit, 200g c'est trop. Une portion correcte de féculant pour une femme est de 150g et un homme 200g, quant aux légumes ils sont à consommer à volonté." Le médecin-nutritionniste recommande de varier son alimentation durant le repas. Il préconise de débuter le repas par une entrée de crudité, puis déguster un plat composé des protéines, féculents et légumes, se rassasier d'un yaourt et enfin de conclure avec un fruit.

Covid-19 : menace pour les personnes en surpoids

Ces petits soucis de kilos en trop ont bien revêtu une toute autre importance pour les personnes souffrants de surpoids ou d'obésité. Avec la reconnaissance du surpoids comme facteur aggravant du Covid-19, elles découvrent souvent une conséquence de leur kilos en trop. "Ces personnes savent que c'est 'mal' d'être en surpoids, ou qu'elles ne se sentent pas bien, mais je remarque que beaucoup ont maintenant conscience que cette maladie les rend également plus fragiles et qu'en cas d'infection elles trinquent davantage que les autres. C'est une forte motivation pour perdre du poids et se mettre dans une 'zone de sécurité'" atteste Dr Patrick Serog. Pour ce public, il préconise de suivre le même régime que les autres confinés : revenir à ses habitudes pour retrouver son poids d'avant-Covid-19. Si elles souhaitent ensuite poursuivre cette perte de volume, le médecin les invitent à consulter un nutritionniste.

Le médecin-nutritionniste déconseille de se lancer dans un régime draconien. Il aura pour effet une reprise de poids dès la fin du régime prévient-il.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité