Publicité

QUESTION D'ACTU

La chronique du Docteur Lemoine

Bain ou douche, le choix écologique doit-il l’emporter ?

Comment choisir entre le bain ou la douche ? La protection de nos ressources en eau devrait régler la question à l’âge adulte. Mais les rapports intimes avec le bain sont plus complexes qu’il n’y paraît. Et l’essentiel est de se laver !

 Bain ou douche, le choix écologique  doit-il l’emporter ?

  • Publié 03.01.2020 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Argument écologique d’abord.

Si vous êtes persuadés, comme la plupart des défenseurs de l’environnement, que la prochaine guerre mondiale sera celle de l’eau…  il n’y aura, alors, plus de choix !

Avec 150 à 200 litres, pour un bain, contre 50 à 80, pour la douche, le problème est vite réglé.

Il y a ensuite la finalité au-delà de l’hygiène.

Le bain détend et la douche, tonifie.

Pour le bain, les psychiatres disent que c’est un instant qui nous ramène à la vie de fœtus dans le confort tiède du liquide contenu dans la placenta de maman. D’ailleurs, certains amateurs de bain vous disent que la température idéale est de 37° C.

Les médecins conseillent pourtant, plutôt 1 à 2 degrés de moins.

Autres précautions : pas plus d’un bain par jour et d’une durée ne dépassant pas 20 minutes. Au-delà, c’est la tonicité de votre peau qui pourrait en souffrir.

La douche ne présente pas les mêmes inconvénients. Elle ne dépasse pas quelques minutes car, à la différence du bain, il est difficile théoriquement - d’y faire autre chose que de se laver !!!

Bain ou douche, un problème se pose au sortir de la petite enfance : les mamans redoutent en effet d’avoir à prendre la décision de laisser leur enfant se laver seul. Qu’elles se rassurent, cette décision, elles n’auront pas à la prendre, c’est toujours la pudeur de l’enfant qui décide un jour que la salle de bains doit devenir privative.

Si on consacre les premières années de sa vie au bain, il faudrait envisager la douche pour les dernières.

L’entrée et la sortie de la baignoire donnent souvent lieu à des chute graves. La décision de transformer sa baignoire en une grande douche, où l’on peut se tenir grâce à des barres et se poser sur un tabouret, est une décision prise par les couples âgés, souvent trop tardivement.

Bain ou douche, peu importe d’ailleurs, l’essentiel, vous dira le médecin, est de se laver, tous les jours, ce que ne fait pas – paraît-il – 1 Français sur 3.

L’occasion de tordre le cou à une rumeur, qui prétend que les éléments protecteurs naturels sécrétés par notre peau doivent être respectés.

Sachez que la crasse et la macération sont des dangers, en plus de l’odeur, beaucoup plus graves que les inconvénients de l’utilisation du savon.

Abonnez vous aux chroniques du Dr Jean-François Lemoine
@DrLemoine

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité