• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Avertissement du CHRU de Lille et de l'ARS des Hauts-de-France

Piles boutons dans les jouets de Noël : attention aux risques d'ingestion

Le CHRU de Lille et l'Agence régionale de santé des Hauts-de-France appellent les adultes à redoubler de vigilance concernant les risques d'ingestion des piles “boutons”, présentes dans de nombreux jouets pour enfants. 

Piles boutons dans les jouets de Noël : attention aux risques d'ingestion Tatyana_tomsickova/iStock

  • Publié le 26.12.2019 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les piles “boutons”, petits objets ronds et plats, sont présents dans un nombre important de jouet. En pleine période de Noël, le CHRU de Lille et l’Agence régionale de Santé des Hauts-de-France lancent un appel pour alerter les parents sur les risques encourus en cas d'ingestion de ces piles.

L’année dernière, un enfant de deux ans est décédé suite à l’ingestion d’une pile bouton. Reçu aux urgences du CHRU de Lille, l’enfant a perdu la vie suite aux dommages crées par la pile dans son organisme.

Cet incident est malheureusement loin d’être isolé. En 2017, une petite fille de trois ans avait avalé une pile au lithium qui avait attaqué son tube digestif. Après des mois de traitements, et malgré une rémission qui lui avait permis de rentrer chez elle, elle n’a finalement pas survécu. 

“On compte aussi 1 200 passages aux urgences en France pour ingestion ou suspicion d’ingestion”, indique l’Agence régionale de Santé des Hauts-de-France.

Composer le 15 dans les plus brefs délais 

Le hand spinner, jouet très à la mode qui se présente sous forme de toupie de main connectée, est souvent désigné comme principal coupable des accidents liés aux piles boutons chez les enfants. On trouve également des piles boutons dans de nombreux autres jouets électroniques (livres musicaux, voitures) ainsi que dans les télécommandes de télévision. 

Ces petites piles contiennent des substances très toxiques qui peuvent se libérer dans l’œsophage et provoquer en l’espace de quelques heures des lésions potentiellement mortelles au niveau de la paroi de l’estomac et ce, même en l’absence de symptômes. 

Les enfants victimes d’ingestion de ces piles sont pour la plupart âgés entre 0 et 5 ans. En cas d'ingestion, les adultes présents au moment de l'incident doivent immédiatement appeler un centre antipoison ou composer le 15 dans les plus brefs délais.

Même si la pile a été enlevée ou éliminée spontanément, il faut consulter un médecin si les symptômes suivants se manifestent dans les jours ou les semaines qui suivent l'ingestion d'une pile : refus de manger, vomissements, douleurs abdominales, difficultés à avaler, selles noires.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité