Publicité

QUESTION D'ACTU

Intoxication des enfants

Piles bouton : un risque d'empoisonnement pour les petits enfants et une urgence

C’est bientôt Noël, de nombreux jouets fonctionnent grâce à des piles boutons. L’agence nationale de sécurité sanitaire met en garde les parents : des cas d’empoisonnement par ingestion de ces piles ont été signalés chez des petits enfants.

Piles bouton : un risque d'empoisonnement pour les petits enfants et une urgence tomisl.z/epictura

  • Publié 14.12.2017 à 11h54
  • |
  • |
  • |
  • |


Elles sont petites, rondes et plates, les piles boutons. Présentes dans les télécommandes, les jouets ou tout autre produit électronique, elles peuvent être très dangereuses. Plusieurs cas d’ingestion et d’intoxication chez des enfants par ingestion de ces piles ont été signalés par des centres anti-poison. En cas d'ingestion et de fausse route, elles peuvent venir boucher une bronche avec une toux et des problèmes respiratoires aigus.
Mais il existe aussi un risque de perforation de l’œsophage, car la pile électrique est responsable d’une électrolyse locale qui détruit la membrane interne de l’œsophage, la muqueuse, ce qui peut conduire à une perforation et de nombreuses complications gravissimes (infection, fistules…).

Alerte sanitaire

L’agence nationale de sécurité sanitaire alerte les parents pour mieux prévenir les accidents.Chaque année, l’ingestion de piles bouton est la cause de 1200 visites aux urgences. Les enfants de 0 à 5 ans sont les plus concernés.
Avaler une pile de petite taille, dite pile bouton, présente un risque d’obstruction des voies respiratoires. Mais pas seulement, en cas d’ingestion, l’individu risque l’intoxication. De fait, la pile contient des substances très toxiques, qui se libèrent dans l’œsophage et qui peuvent, en seulement quelques heures, provoquer des lésions potentiellement mortelles.

Attention aux handspinners

Les jouets pour enfants sont normalement obligés d’avoir un compartiment à piles bien fermé, qui ne s’ouvre pas si le jouet tombe ou se brise. Les autorités ont retiré du marché des jouets qui ne respectaient pas ces réglementations l’an dernier. Mais certains de ces objets échappent aux contrôles. Notamment, les handspinners, ces jouets font fureur dans les cours de récré. Certains modèles sont lumineux, pour ceux-ci, une dizaine de signalements ont été fait pour des risques d’ingestion de piles bouton.

Vérifier que les piles ne sont pas accessibles

La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) met en garde les parents sur ce type de jouets. Il faut systématiquement vérifier que les piles ne sont pas facilement accessibles. D’autres objets du quotidien doivent aussi faire l’objet de vigilance : télécommandes et clés de voiture par exemple.

Si votre enfant ingère une pile, ou si vous pensez qu’il en a ingéré une, il faut immédiatement contacter le 15 ou un centre anti-poison.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité