Publicité

QUESTION D'ACTU

Condamnation

Mediator : le Dr Dukan rappelé à l'Ordre

Star des régimes hyperprotéinés, le Dr Pierre Dukan vient d'être sanctionné par l'Ordre des médecins. Il avait prescrit du Mediator, hors indications, pour faire perdre du poids à une de ses patientes.

Mediator : le Dr Dukan rappelé à l\'Ordre ROGERS PAUL/THE TIMES/SIPA

  • Publié 08.07.2013 à 20h01
  • |
  • |
  • |
  • |


Le Dr Pierre Dukan sanctionné par l'Ordre des médecins dans l'affaire du Mediator ! Le nutritionniste star vient de se faire épingler par la chambre disciplinaire de l'Ordre d'Ile-de-France pour « manquements aux règles déontologiques», selon des informations fournies par le Figaro. Célèbre dans le monde pour ses régimes hyperprotéinés, il avait precrit du Mediator à une de ses patientes, en dehors des indications.


Marie-Claude a consulté le Dr Pierre Dukan en 1971 pour perdre du poids. Selon elle, le médecin lui prescrit alors du Mediator sans aucun examen préalable. Mais quand la patiente apprend la fin de commercialisation du médicament soupçonné de provoquer des valvulopathies, elle décide de consulter un cardiologue. Ce dernier lui découvre alors une double fuite mitrale et aortique. Les experts médicaux conclueront par la suite à une « relation directe et probable entre la prise de Mediator et la valvulopathie ».
 « En prescrivant à sa patiente et sur une période significative, comme il l'a fait, un médicament principalement destiné à soigner les excès de diabète et de triglycérides sans, à aucun moment, n'avoir fait pratiqué d'analyses biologiques ni opéré une surveillance cardiologique, le Dr Dukan n'a pas délivré à Madame B. des soins consciencieux et conformes aux données acquises de la science», estime la chambre ordinale. De plus, Me Chrisitine Ravaz, avocate de Marie-Claude, contactée par pourquoidocteur, l'accuse aussi d'assertions mensongères. Le médecin aurait selon elle menti aux autorités judiciaires sur le temps de sa prescription de Mediator (un seul mois selon lui) alors qu'elle affirme qu'il en aurait en réalité prescrit cinq fois à sa cliente. Enfin, dernier point, l'avocate lui reproche également d'avoir menti en disant que sa patiente présentait des antécédents diabétiques.

Mais, pour Me Edouard de Lamaze, l'avocat de Pierre Dukan, également contacté, « tout ceci n'est qu'une procédure de prétexte. L'Ordre a juste voulu avec cette décision régler un vieux contentieux qu'il a avec le Dr Pierre Dukan. Pour nous, en tout cas, ce n'est en rien une défaite. Pierre Dukan a en effet été condamné à ne plus exercer pendant huit jours, alors qu'il n'est plus médecin depuis 2012, cette décision n'a aucun sens et n'est donc en rien infamante pour mon client. Nous allons toutefois bien évidemment faire appel et contester le seul point qui nous a été reproché, celui des conditions de prescription du Mediator. Car, là encore, il y a débat et nous estimons que Pierre Dukan n'a commis aucune faute ».


Ainsi, Pierre Dukan écope au final d'une simple interdiction d'exercer la médecine pendant 8 jours (du 1er au 8 octobre 2013), et d'une condamnation à verser à son ancienne patiente la somme de 6.000 euros, au titre du remboursement de ses frais de procédure. Une décision par ailleurs sans conséquence car le nutritionniste est déjà à la retraite, depuis qu'il s'est lui-même radié de l'Ordre des médecins le 19 avril 2012. Il faisait l'objet de poursuites pour avoir proposé d'instaurer une option au baccalauréat permettant aux élèves de gagner des points s'ils n'ont pas grossi au cours de leurs deux dernières années de lycée.

 

Enfin, cette décision de l'Ordre relance une nouvelle fois la question des prescriptions hors autorisation de mise sur le marché (AMM) du Mediator, autrement dit les prescriptions pour perdre du poids et non pour soigner un diabète. Car dans ce cas, les médecins devaient bien spécifier « hors AMM » sur leurs ordonnances pour ne pas que les patients soient remboursés par la sécurité sociale. Avec cette sanction, la chambre disciplinaire « réouvre une brèche, bien sûr », reconnaît Me Christine Ravaz. Toutefois la condamnation du Dr Pierre Dukan n'est pas une exception, les sanctions prises par l'Ordre à propos des prescriptions de Mediator s'élèvent aujourd'hui à 115.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité