Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé publique

Cancer: du vinaigre pour dépister le cancer du col de l'utérus

Une nouvelle technique très simple de dépistage du cancer du col de l'utérus vient d'être mise au point par des chercheurs indiens. L'examen à base de vinaigre pourrait sauver la vie de milliers de femmes.

Cancer: du vinaigre pour dépister le cancer du col de l\'utérus JAUBERT/SIPA

  • Publié 09.06.2013 à 16h02
  • |
  • |
  • |
  • |


Du vinaigre et un coton tige pour détecter le cancer du col de l'utérus ? Même si la méthode peut surprendre, il s'agit bien du nouveau test de dépistage facile et bon marché qui vient d'être présenté lors du congrès américain sur le cancer 2013. La technique pourrait potentiellement sauver des milliers de vies dans les pays pauvres. 

 

Le cancer du col de l’utérus peut souvent être repéré à un stade précoce et même évité grâce à un dépistage basé sur des frottis réguliers. La prévention de ces cancers repose également sur la vaccination anti-HPV. Mais les pays pauvres ne peuvent bénéficier de ces outils de prévention trop coûteux. Résultat, en Inde par exemple, cette maladie est la première cause de mortalité par cancer chez les femmes. Pourtant, une étude indienne menée par le Pr Surendra Srinivas Shastri pourrait bien changer la donne.

La recherche a été réalisée pendant 15 ans parmi 150.000 femmes indiennes de 35 à 64 ans, sans antécédents de cancer du col utérin. La moitié a subi un examen biennal avec le vinaigre et l'autre moitié aucun test. Et la nouvelle technique utilisée est très simple. Elle consiste à appliquer du vinaigre sur le col de l'utérus à l'aide d'un coton-tige. Après 60 secondes, le col est examiné à l'œil nu à l'aide d'une lampe halogène. Les tissus précancéreux deviennent blanc quand le vinaigre est appliqué, alors que les tissus sains ne changent pas de couleur. Les résultats sont disponibles en moins d’une minute. « Cette méthode de détection visuelle du cancer utérin est à la portée de tous, après une formation assez simple de 4 semaines », précisent les chercheurs. 

Au final, l'incidence du cancer du col de l'utérus a été comparable dans les deux groupes, 26,5 pour 100.000 chez celles soumises au dépistage et 26,7 pour 100.000 chez les autres. Mais la bonne nouvelle, c'est que dans le groupe ayant bénéficié du test à base de vinaigre, une réduction de 31% du taux de mortalité a été enregistrée. La précocité du dépistage permettant évidemment de commencer les traitements plus tôt. « Nous espérons que les résultats de cette étude auront un important effet pour réduire le fardeau du cancer du col de l'utérus en Inde et dans le monde. Nous travaillons déjà avec les autorités de la santé des Etats et au niveau national en Inde pour rendre cette technique de dépistage et l'éducation médicale accessible à toutes les femmes dans le pays », a déclaré le Dr Surendra Srinivas Shastri, professeur de cancérologie et principal auteur de cette étude.

 

Les chercheurs estiment en effet que ce simple test pourrait sauver chaque année 22.000 vies en Inde et 73.000 vies dans d'autres pays à bas revenus. Selon les estimations, le cancer du col de l'utérus est le troisième cancer le plus fréquent chez les femmes. 275 000 en décèdent chaque année dans le monde.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité