Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête dans les fast-foods

L'eau des toilettes plus propre qu'un soda avec glaçons

Des glaçons servis dans des fast-foods britanniques se sont révélés moins propres que l’eau des toilettes. En cause, des machines pas suffisamment nettoyées, et la mauvaise hygiène des salariés.

L\'eau des toilettes plus propre qu\'un soda avec glaçons Luis M. Alvarez/AP/SIPA

  • Publié 07.06.2013 à 15h26
  • |
  • |
  • |
  • |


Un bon soda bien frais rempli de glaçons dans un de vos fast-foods favoris. L'idée vous fait sûrement envie à l'approche de l'été. Pourtant, une enquête parue dans le Dailymail risque de calmer vos ardeurs. L'étude révèle en effet que l'eau des glaçons de six fast-foods britanniques sur dix contient plus de bactéries que celle des toilettes.

 

Ces tests, effectués par un laboratoire scientifique, se sont penchés sur de la glace provenant de la restauration rapide, McDonald's, Burger King, KFC, Starbucks, Cafe Rouge et Nando de la ville de Basingstoke en Angleterre. Résultat, les glaçons contenaient bien souvent deux fois plus de bactéries que la dose qui flotte normalement dans l'eau potable. Dans le pire des cas, la glace d'un restaurant Nando's chicken comprenait 2 100 organismes par millimètre d'eau glacée, tandis que les toilettes de ce restaurant contenaient eux 1 300 organismes par millimètre. Les causes de cette prolifération de bactéries dans les glaçons sont multiples. Parfois, il s’agissait simplement d’un employé qui s’était mal lavé les mains avant de manipuler les glaçons, d’autres fois c’était l’hygiène de la machine qui produit la glace qui était douteuse. Ces machines seraient en effet moins souvent nettoyées que les toilettes eux-mêmes. « Tout cela vient aussi de l’idée trop répandue que le fait de glacer de l’eau éliminerait les microbes au passage », précise le Daily Mail. En réaction, certaines chaînes visées par l’enquête se sont engagées à renforcer leurs procédures d’hygiène, alors que d'autres contestent déjà la viabilité de ces tests.

 

Mais, ces résultats ne sont pas si surprenants. Des précédentes études ont il est vrai déjà montré que les toilettes sont étonnamment propres par rapport à certains objets de notre vie quotidienne. Selon une étude de l’Initial Washroom Hygiene, rapportée là encore par le Daily Mail, le sac à main serait également un véritable nid à bactéries. Il en contiendrait lui aussi davantage que les cuvettes de toilettes publiques. Un sac sur cinq héberge par exemple suffisamment de micro-organismes vivants pour présenter un danger pour la santé. 

 

 

 

 


 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité