Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage

Diabète : la vaccination est aussi recommandée chez les personnes âgées

Les diabétiques auraient une couverture vaccinale insuffisante selon un sondage réalisé par Pourquoi Docteur.

Diabète : la vaccination est aussi recommandée chez les personnes âgées thodonal / istock

  • Publié 12.09.2018 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Il y a quelques semaines Pourquoi Docteur avait proposé un sondage (*) destiné à sensibiliser les adultes diabétiques à la vaccination. Les résultats de ce sondage montrent que les diabétiques ont une couverture vaccinale insuffisante si l'on se réfère aux chiffres de Santé Publique France.

Concernant les rappels, 64,4% des personnes ayant répondu déclarent être à jour. Un chiffre insuffisant d’autant plus que, toujours selon ce sondage, 85 % de ces patients diabétiques se savent plus à risque d’infections que les non diabétiques. Ce que confirme le Pr Bernard Bauduceau, diabétologue, Val-de-Grâce à Paris lors d’un récent congrès de la SFD, la Société Francophone de Diabétologie.

A la question "Savez-vous quels vaccins peuvent être recommandés pour les personnes de plus de 65 ans ?", 95% répondent : "Oui celui contre la grippe". Le vaccin contre la grippe est donc bien reconnu comme étant recommandé pour des personnes de plus de 65 ans, par contre celui contre le pneumocoque ou le zona l’est beaucoup moins : 60% répondent oui pour le vaccin contre le pneumocoque, mais seulement 40% pour celui contre le zona. Deux affections (pneumonie et zona) particulièrement fréquentes et potentiellement graves qui peuvent laisser des séquelles douloureuses surtout pour le zona chez les personnes âgées qui plus est, diabétiques.

 Ces chiffres s’expliquent en partie sans doute par la méconnaissance de ces vaccins : près de 60% répondent qu’ils ne connaissent pas l’existence du vaccin contre le zona ; ils sont 35% pour celui contre le pneumocoque. Intervient aussi le manque de perception des diabétiques sur leur plus grande fragilité face aux infections, par rapport aux sujets non diabétiques. De plus, ils n'ont pas  la notion du risque qu'ils encourent de déséquilibrer leur diabète lors d’une infection comme la grippe par exemple. Même constat vis-à-vis du tétanos auxquels les diabétiques sont plus exposés que la population normale : ils ont fréquemment des plaies au niveau des pieds.

 * Sondage réalisé sur « Pourquoi Docteur » du 5 mai au 30 juin 2018 - 806 réponses

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité