Publicité

QUESTION D'ACTU

Cancer des ganglions lympathiques

Cancer : un étrange nouveau symptôme découvert

Une Britannique de 35 ans a été diagnostiquée très tardivement d'un cancer des ganglions lympathiques. La jeune femme ne présentait pas de gonflement au niveau des ganglions mais souffrait de graves démangeaisons au niveau des jambes.  

Cancer : un étrange nouveau symptôme découvert Cameravit

  • Publié 27.08.2018 à 09h23
  • |
  • |
  • |
  • |


Le cas de la Britannique Jade Baldwin, 35 ans, sort du commun. La jeune femme, hospitalisée pour difficultés respiratoires en 2016, s'est vue diagnostiquer une forme de cancer répondant au nom de Lymphome de Hodgkin. Les médecins ont déclaré que Jade Baldwin vivait probablement avec ce cancer depuis de nombreuses années.

L'Anglaise, qui souffrait de fortes démangeaisons au niveau des jambes, ne présentait pas de gonflement significatif de ses ganglions lymphatiques, raison pour laquelle les médecins avaient écarté la piste du cancer. 

Depuis que son cancer a été détecté, Jade Baldwin a suivi quatre séances de chimiothérapie, mais la maladie n'a pas encore été vaincue. "La démangeaison que j'avais au début est de retour, alors je ne doute pas que le cancer est là et prospère", a déclaré la patiente au quotidien Metro

Croissance incontrôlée de globules blancs anormaux

La Britannique a lancé une campagne de crowfunding afin de recueillir 50 000 livres sterling pour financer un traitement destiné à vaincre la maladie de Hodgkin : le Nivolumab, un médicament prescrit pour traiter certains cancers, notamment le mélanome avancé, mais non administré pour le lymphome de Hodgkin. 

Le lymphome est un cancer du sang caractérisé par la croissance incontrôlée de globules blancs anormaux qui assurent la défense immunitaire : les lymphocytes. Il est souvent révélé par un gonflement indolore d’un ganglion (ou adénopathie). Il existe une grande variété de lymphomes qui sont classés en maladie de Hodgkin et lymphomes non-hodgkiniens.

Si les démangeaisons ont déjà été évoquées comme symptôme possible d'un lymphome de Hodgkin, le cas de Jade Baldwin montre toutefois qu'un patient qui souffre de démangeaisons, notamment au niveau des jambes, peut être atteint de ce cancer, et ce même si ses ganglions présentent une taille normale. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité