Publicité

QUESTION D'ACTU

Syndrome hémolytique et urémique (SHU)

Reblochon contaminé : décès suspect d'un enfant, quels symptômes de contamination doivent alerter ?

Les symptômes de la contamination à la E. Coli 026 ressemblent initialement à une gastroentérite ou une intoxication alimentaire.

Reblochon contaminé : décès suspect d'un enfant, quels symptômes de contamination doivent alerter ? EddWestmacott/istock

  • Publié 03.06.2018 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Santé publique France a annoncé que les autorités sanitaires enquêtent sur la morte suspecte d’un enfant pour savoir s’il a été causé par le reblochon contaminé à la bactérie E.Coli. "L’investigation autour de ce cas est en cours", a fait savoir Santé publique France, en soulignant qu’on ne pouvait à ce stade "ni écarter ni affirmer" qu’il soit lié à la consommation de reblochon soupçonné d’être contaminé à la bactérie Escherichia coli.

Et de préciser : "Au 31 mai 2018, 14 enfants âgés de un à cinq ans sont inclus dans l’investigation de cette épidémie". Six d’entre eux ont consommé le reblochon contaminé et ont été infectés par la meme souche de bactérie, suite à quoi ils ont tous été atteints par un syndrome hémolytique et urémique (SHU).

Symptômes de la contamination

Les symptômes de la contamination à la E. Coli 026 ressemblent initialement à une gastroentérite ou une intoxication alimentaire : ce sont des diarrhées, qui peuvent cependant être sanglantes parfois, des vomissements, ainsi que des douleurs abdominales.

Au moindre symptôme, surtout chez le jeune enfant ou la personne âgée, il est nécessaire de consulter. Par contre, si l’ingestion du produit contaminé remonte à plus de dix jours et qu’aucun symptôme ne s’est déclaré, il n’est pas nécessaire de s’inquiéter.

Un numéro vert est à la disposition des clients : 0800 011 100.

Syndrome hémolytique et urémique (SHU)

Ces cas cliniques peuvent évoluer vers un Syndrome hémolytique et urémique (SHU).

En cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU), la personne est contaminée par une souche dangereuse de la bactérie E.Coli. Habituellement, cette bactérie est présente dans notre tube digestif et se multiplie toutes les vingt minutes, sans représenter de danger. Mais quand c’est une "mauvaise" souche, une toxine se libère et attaque les globules rouges et les reins. Dans 3 à 5% des cas, ce syndrome peut être mortel.

Très récemment aux Etats-Unis, 121 personnes ont été contaminées par la bactérie E.Coli après avoir consommé une laitue romaine. Une personne est décédée.

Des précautions pour éviter la contamination

De manière générale, il est déconseillé aux personnes âgées et aux enfants en bas âge, de consommer du fromage au lait crû. Pour éviter toute contamination, il est nécessaire de cuire la viande hachée à cœur, de bien laver les légumes et fruits consommés crus, d’éviter de mélanger les aliments crus aux aliments cuits pour éviter une contamination croisée et de nettoyer tout ustensile ou objet ayant été en contact avec de la viande crue.

Le retour des reblochons peut être effectué dans les magasins Leclerc où il a été acheté.

Rappel de nouveaux lots de reblochons "par mesure de précaution"

Lundi 14 mai dernier, les autorités sanitaires avaient décidé de retirer de la vente l’ensemble des reblochons entiers au lait crus produits par la fromagerie savoyarde Chabert. Y compris donc ceux vendus sous la marque Reflets de France (Carrefour) et Itinéraires de saveurs (Intermarché).

Vendredi 1er juin, la fromagerie familiale Chabert a annoncé le rappel de nouveaux lots de reblochons "par mesure de précaution". Ce nouveau rappel concerne 20 lots de demi-reblochons de 240 grammes vendus sous les marques "Saveur de nos régions", "Nos régions ont du talent" et Chabert dans des supermarchés Lidl, Leclerc, Auchan et un point de vente Intermarché. S'y ajoutent "tous les fromages entiers 'Tartiflard' commercialisés localement en Savoie et Haute-Savoie", précisent les ministères de la Santé et de l'Agriculture.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité