Publicité

QUESTION D'ACTU

Mortalité prématurée

Être obèse à 20 ans double le risque de mourir avant 55 ans

Selon des chercheurs danois, une obésité installée tôt dans la vie, dès la vingtaine, double le risque de mourir avant l’âge de 55 ans. L'étude, entamée il y a 33 ans, a porté sur 6 500 jeunes hommes.

Être obèse à 20 ans double le risque de mourir avant 55 ans DESRUS BENEDICTE/SIPA

  • Publié 01.05.2013 à 17h37
  • |
  • |
  • |
  • |


Prévenir l'obésité des jeunes hommes pour leur permettre d'atteindre l'âge de la soixantaine, c'est une priorité. Et tout particulièrement depuis que l'on sait que les jeunes obèses d'une vingtaine d'années ont deux fois plus de risque de mourir avant l'âge de 55 ans que leurs homologues qui ont un poids normal. Cette conclusion, c'est le constat alarmant d'une recherche publiée le mardi 30 avril dans le British Medical Journal Open.

 

L'étude, entamée il y a 33 ans, portait sur 6500 jeunes Danois âgés de 22 ans, dont 97, soit 1,5%, étaient obèses au début de l'expérience. Une fois arrivés à l'âge de 55 ans, près de la moitié d'entre eux avait déjà connu diverses pathologies (diabète, hypertension, thromboses, infarctus), lorsqu'ils n'étaient pas décédés.

Concrètement, ces jeunes hommes obèses ont eu durant ces trente années, huit fois plus de risque de souffrir du diabète et quatre fois plus de risque d'avoir une thrombose que leurs congénères n'étant pas en surpoids. De plus, le risque pour eux d'avoir de l'hypertension, ou de faire un infarctus, était deux fois supérieur aux personnes de poids normal.


Enfin, les scientifiques ont relevé que l'ampleur des problèmes de santé était également liée à l'importance de l'obésité. Pour preuve, chaque augmentation d'un point de l'indice de masse corporelle (IMC) se traduisait par un risque accru de 5% de faire un infarctus, 10% d'avoir une thrombose et 20% de développer un diabète.

Dans un commentaire, les auteurs alertent en affirmant que « l'accroissement des pathologies liées à l'obésité risque de faire peser un fardeau sans précédent sur les systèmes de santé dans les décennies à venir ». Et, bien que l'étude n'ait été effectuée que sur des hommes, « les femmes ne devraient vraisemblablement pas être épargnées par le phénomène », concluent les chercheurs. Des conclusions qui ne sont pas pour rassurer les obèses plus âgés car l'obésité à un âge plus avancé augmente aussi considérablement le risque de diabète et de maladies cardiovasculaires.

Le nombre de cas d’obésité a doublé en 20 ans. Si bien qu'avec 1,4 milliard de personnes  en surpoids, la maladie est devenue une quasi-pandémie mondiale. Près de trois millions de personnes en décèdent chaque année.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité