Publicité

QUESTION D'ACTU

Un rapport alarmant

Maladie et handicap : 2 millions de salariés menacés de perdre leur emploi

L’Igas a rendu un rapport alarmant sur la situation des salariés malades ou en situation de handicap, pour lutter contre la "désinsertion professionnelle". 

Maladie et handicap : 2 millions de salariés menacés de perdre leur emploi CHESNOT/SIPA

  • Publié 13.01.2018 à 13h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Selon un récent rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas), entre "un à deux millions de salariés risquent de perdre leur emploi à court ou moyen terme en raison d'un problème de santé ou d'un handicap", soit plus précisément, 5 à 10% des salariés français. Cette catégorie de personnes serait "mal cernée" et "appelée à croître avec le vieillissement de la population active" précise le rapport demandé par les ministres de la Santé et du Travail de l’ancien gouvernement.

Pour dresser ce constat, l’Igas s’est basée sur le nombre de salariés reconnus officiellement pour leur handicap (900 000 personnes) et sur celui des salariés "partiellement aptes ou inaptes au travail" dans les secteurs privés et publics. Au total, environ deux millions de personnes seraient concernées. Comme le souligne le rapport, les maladies ostéo-articulaires ainsi que les troubles mentaux et du comportement représentent 75 % des pathologies à l'origine des avis d'inaptitude délivrés par la médecine du travail.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Une liste de 30 recommandations au gouvernement

Pour lutter contre la "désinsertion professionnelle", l’Igas a dressé une liste de trente recommandations parmi lesquelles le renforcement des services de santé au travail et le maintien des liens entre employeurs et salariés durant les périodes d'arrêt de travail. Selon les experts, "le besoin d'information sur le rôle des différents acteurs (l'entreprise, le médecin du travail, les organismes de protection sociale, les fonds pour l'insertion professionnelle des travailleurs handicapés...) reste mal couvert". Le rapport recommande donc au gouvernement de lancer un "plan de communication sur les dispositifs de prévention de la désinsertion professionnelle" et d'intégrer dans la réforme de la formation professionnelle, des mesures concernant les salariés victimes d’une maladie ou reconnus administrativement comme étant en situation de handicap, afin de leur faciliter l'"accès à la formation". 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !
Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité