• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage

1 Français sur 2 consulte des sites santé

Toujours plus nombreux, les ePatients utilisent le web pour renforcer la relation avec leur médecin.

1 Français sur 2 consulte des sites santé DR Deborah Persaud, virologue, membre de l\'équipe de l\'Université du Mississipi (AP/SIPA)

  • Publié le 09.04.2013 à 16h14
  • |
  • |
  • |
  • |

  • Mots clés :
  • ALD

Internet remet-il en cause la relation médecin-patient ? Pour les Français, la réponse est non. Dans un sondage réalisé par TNS Sofres pour LauMa communication et Patients & Web (1), sorti ce 9 avril, ils sont 58% à penser que le web enrichit le colloque singullier médecin-patient. Jugées claires et utlies, les informations trouvées sur le net permettraient de mieux prendre en charge sa santé ou celle de ses proches pour 61% des utilisateurs. Des recherches qui renforcent également la confiance dans les médecins, selon 1 Français sur 2.

 

Et un second sondage auprès des internautes atteints de maladies chroniques, réalisé par LauMa communication et Patients & Web en partenariat avec Doctissimo (2) révèle tout d'abord que 49% des Français (57% des internautes) seraient potentiellement des ePatients, allant régulièrement sur le web pour rechercher où partager des informations sur la santé. Mais aussi que plus d'1  patient sur 3 en affection de longue durée (ALD) serait un internaute santé.

Parmi les recherches effectuées par les ePatients, les plus fréquentes porteraient sur une maladie ou un problème de santé (92%) et dans plus de la moitié des cas elles concerneraient les maladies chroniques (cancer, diabète, insuffisance rénale...). Mais ces recherches, s'orienteraient également vers les traitements et les médicaments pour 63% des utilisateurs du web santé ou vers les témoignages d'autres personnes.

Mais l'Internet santé ne séduit pas encore tous les Français. Parmi les principales raisons citées par les non utilsateurs du web figure le fait qu'ils ne parlent de santé qu'avec leur médecin ou leur pharmacien (54%), et qu'ils n'aient pas le réflexe internet  (25%). Enfin plus surprenant, les raisons liées à la fracture numérique. En effet, 21% des Français n'utilsent pas Internet en santé car ils n'ont tout simplement pas d'accès à Internet.

(1) Etude Sofres réalisée par téléphone entre le 4 et le 6 février 2013: échantillon de 1002 individus de 18 ans et plus représentatif de la population nationale

(2) Etude Doctissimo réalisée par internet entre le 4 et le 21 mars 2013, 691 répondants dont 436 personnes touchées par une maladie chronique, dont 278 en ALD

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité