Publicité

QUESTION D'ACTU

Risque vasculaire

Un taux très bas de cholestérol contre l’artérite des membres inférieurs

L'évolocumab, un médicament anti-cholestérol très puissant (anti-PCSK9), réduit le risque d'événements cardiovasculaires et d'événements artériels aigus chez les personnes atteintes d’artérite des membres inférieurs.

Un taux très bas de cholestérol contre l’artérite des membres inférieurs linux1987/epictura

  • Publié 17.11.2017 à 11h35
  • |
  • |
  • |
  • |


Les patients souffrant d’artérite des membres inférieurs sont exposés à un risque élevé de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral et de décès cardiovasculaire. Ils peuvent également souffrir d'événements artériels périphériques majeurs, tels que l'ischémie aiguë des membres inférieurs - l'équivalent d'une crise cardiaque dans la jambe - qui peut conduire jusqu’à l’amputation du membre. 

Le défi des artérites des membres inférieurs

La prise en charge de l’artérite des membres inférieurs est un défi pour les malades et les médecins. Malgré les meilleurs traitements disponibles, y compris les statines à haute dose, le risque d'événements cardiovasculaires et d’ischémie des membres inférieurs reste élevé.

Avec peu d'essais cliniques consacrés spécifiquement à ces malades, les médecins doivent souvent extrapoler leurs stratégies à partir d'études dans des populations plus larges. 

Un anti-PCSK9 en plus

Une nouvelle sous-analyse de l’étude Fourier offre maintenant des informations sur l'innocuité et l'efficacité de l’intérêt d’un taux très bas de cholestérol, obtenu par une association statine et inhibiteur de PCSK9 (évolocumab), dans cette population à haut risque.

Lors des sessions scientifiques 2017 de l'American Heart Association, Marc Bonaca, chercheur au TIMI Study Group et directeur du Centre de la maladie aortique à Brigham and Women's Hospital, a présenté les résultats de la sous-analyse publiés simultanément dans Circulation.

« Des personnes répondent bien à l'évolocumab mais il est particulièrement encourageant de voir ces résultats chez les malades souffrant d’artérite des membres inférieurs parce que cette population présente un risque cardiovasculaire élevé et que peu de traitements actuels modifient le risque vasculaire ».  

Réduction du risque cardiaque et vasculaire

L'évolocumab diminue le risque d'événements cardiovasculaires futurs chez les personnes avec ou sans artérite des membres inférieurs. Étant donné que les malades atteints d’artérite des membres inférieurs ont un risque particulièrement élevé de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral, ils ont une réduction du risque absolu plus élevée d'événement cardiovasculaire.

L'évolocumab réduit donc d'environ la moitié le risque d'un événement vasculaire majeur, comparativement aux malades ayant reçu seulement la statine.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité