Publicité

QUESTION D'ACTU

Opération dans 123 pays

Contrefaçons : 25 millions de médicaments saisis

Interpol a annoncé une saisie de 25 millions de médicaments pour un montant de 51 millions de dollars.

Contrefaçons : 25 millions de médicaments saisis SIERAKOWSKI FREDERIC/ISOPIX/SIPA

  • Publié 26.09.2017 à 16h55
  • |
  • |
  • |
  • |


Le marché du médicament contrefait se porte bien. En témoignent les saisies monumentales des autorités. Dernière en date : celle d’Interpol, qui a frappé un grand coup. L’organisation internationale a annoncé ce lundi une saisie record de 25 millions de médicaments contrefaits.

Ces contrefaçons interdites sont distribuées sur Internet dans tous les pays du monde. Le montant de la saisie s’élève à 51 millions de dollars. Parmi les médicaments saisis figurent notamment des compléments alimentaires, des pilules anti-douleur, des traitements contre l'épilepsie et les troubles de l'érection, ainsi que des produits nutritionnels, précise dans un communiqué l'agence de coopération policière internationale, dont le siège est à Lyon.

123 pays participants

L'opération Pangea X, lancée en 2008, a été menée dans 123 pays – un nombre record – entre le 12 et le 19 septembre. Interpol cite dans son communiqué la participation pour la première fois de nombreux pays africains.

La dernière intervention a donné lieu à quatre cents interpellations. Par ailleurs, 3 584 sites internet ont été fermés et plus de 3 000 publicités sur Internet vantant des produits pharmaceutiques ont été suspendues.

"Vies en danger"

Selon Interpol, Pangea X a également enquêté sur la vente illégale d'équipements médicaux, tels que des implants dentaires, des préservatifs, des seringues et du matériel chirurgical, conduisant à des saisies pour un montant de 500 000 dollars.

Interpol s'inquiète du flux croissant en dix ans de produits pharmaceutiques non autorisés ou non contrôlés sur internet. Cette tendance « met des vies en danger », peut-on lire. « Le fait que nous assistions à de tels résultats considérables après dix années d'opérations Pangea montre que la vente en ligne de médicaments interdits constitue un défi persistant et sans cesse croissant ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité