Publicité

QUESTION D'ACTU

Œufs contaminés

Pays-Bas : des centaines de milliers de poules abattues à cause d'un pesticide

Au Pays-Bas, des millions d’œufs contaminés au fipronil ont été retirés de la vente. Des élevages ont été fermés, et des poules abattues.

Pays-Bas : des centaines de milliers de poules abattues à cause d'un pesticide Firststar/epictura

  • Publié 07.08.2017 à 16h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Des ravages du pesticide. Après la découverte de traces d'un insecticide dans des œufs, des millions de poules pourraient être abattues aux Pays-Bas, a estimé lundi la Fédération nationale de l'agriculture et de l'horticulture (LTO). Quelque 150 élevages du secteur ont été fermés et des centaines de milliers de poules, déjà abattues.

Selon la LTO, le risque pour les consommateurs est passé. « Mais ce n'est pas le cas pour les éleveurs. Il faudra des semaines, voire des mois avant qu'ils puissent reprendre la production », a expliqué le directeur de la LTO, cité par les médias néerlandais. Les producteurs d'œufs ne pourront de nouveau commercialiser leur production que lorsque des analyses auront déterminé l’absence de trace de fipronil.

Des millions d'œufs retirés de la vente

Des millions d'oeufs ont d'ores et déjà été retirés des rayons dans des supermarchés de plusieurs pays européens après la découverte de résidus de ce pesticide, utilisé contre les puces, les tiques et les acariens. La substance chimique est autorisée pour traiter les animaux de compagnie mais en aucun cas, il ne doit être administré sur des animaux destinés à la chaîne alimentaire.

En effet, l’Organisation mondiale de la santé considère le fipronil comme « modérément toxique » pour l’humain. Or, il a été retrouvé en fortes quantités sur certains lots d'oeufs. En début de semaine, la NVWA a prévenu les consommateurs ayant acheté des œufs avec le code X-EN-40155XX, dans lesquels « le taux de fipronil est si élevé que leur consommation représente un grave danger pour la santé publique ».

Le fipronil a été introduit dans des élevages de volailles qui avaient fait appel à une société néerlandaise, Chickfriend, pour mener un traitement contre le pou rouge, un parasite néfaste pour les poules. Le nombre d’élevages victimes de la contamination reste à ce jour inconnu.

Les producteurs tiennent l’entreprise pour responsable de cette contamination. Selon l'organisation agricole et horticole néerlandaise, citée par la radio-télévision publique NOS, Chickfriend aurait dupé les éleveurs en mélangeant « la substance illicite à un produit licite pour gonfler son efficacité ».

Belgique : l'origine de la contamination ?

Toutefois, selon l’agence de presse néerlandaise ANP, le responsable pourrait en réalité être situé en Belgique, à quelques kilomètres de la frontière. L’agence explique que Chickfriend a acquis le produit antiparasitaire Dega-16 à une entreprise située dans la commune belge de Weelde, nommée Poultry-Vision. C’est là que le fipronil aurait pu être ajouté illégalement. Une perquisition a eu lieu il y a quelques jours dans les locaux de Poultry-Vision. Une enquête est en cours, en collaboration avec les autorités belges.

Les conséquences sont encore difficiles à évaluer. L’Allemagne a rappelé en début de semaine près d’un million d'œufs après avoir découvert, à un point d’emballage et de distribution de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, la présence de l’insecticide dans certains œufs. Ce vendredi, la chaîne de grande distribution Aldi a annoncé avoir procédé au retrait de tous ses œufs de la vente dans l'ensemble des régions allemandes. Au Pays-Bas, des analyses sont en cours. Les producteurs touchés doivent détruire tous leurs œufs et les élevages sont bloqués.

Selon l’OMS, le fipronil a des effets délétères sur les reins, le foie et la thyroïde. L’insecticide a été interdit en France en 2004 en raison de sa toxicité sur les abeilles, puis réintroduit en 2007 par la Commission européenne pour le traitement des semences. Conçu en 1993 par une société française, il est aujourd’hui détenu par la société allemande BASF.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité